Escapade laurentienne

avec
Tammy Verge
et Antoine Vézina
Logo Laurentides

Riche de ses nombreux visages, les Laurentides conjuguent beauté de la nature et plaisirs épicuriens : un mariage entre randonnée pédestre, nuit au manoir, dégustation de vins, art culinaire et détente.

Alors, qui de mieux pour dévoiler quelques-unes des facettes d’un territoire si fascinant, comptant plus de 20 000 kilomètres carrés? Tammy Verge et Antoine Vézina, un couple amusant et attachant, qui respire autant le bonheur que cette région des plus convoitées!

*Ce séjour a été effectué en septembre 2020 en respectant les mesures sanitaires en vigueur dans cette région

Arrêt 1 : Randonnée de la Corniche

Notre valise remplie, les sacs de jujubes dans le coffre à gants et nos masques bien pliés dans nos sacs banane, on est partis à la conquête des beaux Pays d’en Haut, sans faire de compromis comme Séraphin! Premier arrêt : la randonnée de la Corniche, blottie dans l’immensité du secteur de la Diable du parc national du Mont-Tremblant.

Un parcours bucolique de près de 4 kilomètres (juste assez pour qu’Antoine ait les poumons bien vidés!) couronné d’un belvédère à plus de 130 mètres d’altitude offrant une vue panoramique sur le lac Monroe et le Mont Tremblant. En plus, c’est un super exercice cardio, question d’être prêts à pagayer l’an prochain dans les bouillons de la rivière du Diable!

Arrêt 2 : StoneHaven le Manoir

Après avoir « ruisselé des genoux » en randonnée, on a troqué les shorts contre le pantalon à plis et la dentelle noire avant de se diriger vers le prestigieux StoneHaven le Manoir, en bordure du lac des Sables. Nous avons été séduits par l’élégance de cette vaste demeure à l’anglaise, à faire rougir d’envie Miss Scarlett et Colonel Moutarde!

Joyau patrimonial construit en 1908, le Manoir s’est refait une beauté durant les dernières années. Coup de cœur pour sa salle de bal, où Tammy a tenté d’initier une valse viennoise devant l’imposant foyer! Disons qu’Antoine était plutôt occupé à contempler la somptueuse collection de lustres et de meubles anciens, qu’à regarder sa douce imiter l’impératrice Sissi sur la pointe des pieds.

Jardins féériques, restaurant proposant une fine cuisine agrémentée de produits du terroir signée Eric Gonzalez et sa brigade, lit moelleux et oreillers en plume d’oie, le tout dans une ambiance feutrée : cette destination unique a de quoi faire frétiller toutes les pupilles et les papilles.

Cap sur le bucolique village de Val-David après une dernière marche, main dans la main et mèche de cheveux au vent, autour du manoir!

Arrêt 3 : Village de Val-David, ses artistes et artisans

Val-David : un endroit où l’on s’est rempli les narines d’un grand bol d’air, en profitant d’une panoplie d'activités combinant culture, plein air, petits marchés et bonne chère! Comment ne pas sillonner à vélo les petites rues champêtres du village sans pousser la porte de ses nombreux artistes et artisans plus accueillants les uns que les autres? Ces 5 adresses nous ont tout simplement donné envie d’acheter un petit chalet alpin à proximité et d’élever nos poules en liberté.

Atelier Bernard Chaudron : le paradis de la poterie d'étain : assiettes, vases, pichets, verres et lampes à huile, alouette! Tous les objets sont façonnés à froid, selon des méthodes de fabrication très anciennes, dites d'emboutissage, de repoussage, de martelage et de moulage. Disons qu’on avait les yeux remplis d’étoiles en s’imaginant remplir nos armoires de cuisine avec ces petits trésors créés avec passion!

Lolipop Verre Soufflé : harmonie des couleurs et formes hétéroclites parsèment ce petit repaire de produits uniques en verre borosilicate soufflé. L’artiste Jonathan Léon nous a révélé tout son talent lors d’une démonstration aux fourneaux, avant que Tammy ne perde la tête devant la multitude de bijoux pour les oreilles, les doigts et le cou aussi attirants qu’une vitrine de bonbons!

Magasin général : tasses colorées, jetés pour un pique-nique au soleil, coin café, parfums d’ambiance, huiles d’olive de qualité, confiseries… l’inspiration ne manque pas ici pour ramener un petit bout d’art de vivre des Laurentides jusque chez nous. Même Antoine semblait avoir du mal à quitter des yeux les bocaux remplis de jujubes d’antan! Un vrai voyage dans le temps!

Espace Rouge Pin : plus de 90 artistes et artisans québécois réunis sous le même toit! Il nous aurait fallu une méga roulotte pour ramener tout ce qui a fait battre notre cœur dans cette boutique de métiers d’arts et salon de thé ayant pignon sur rue au cœur du village. 

Resto Rusé Renard : notre festin matinal de crêpes américaines et d’œufs bénédictine déjà bien loin, on s’est empressés de sauter sur l’alléchant menu d’inspiration sud-américaine Grill House du Rusé Renard. Une sympathique table, incluant feu de foyer et vue sur le Lac de la Vallée-Bleue!

Arrêt 4 : Estérel Resort

Pour relaxer après notre marathon d’achats locaux à Val-David, l’Estérel Resort nous attendait avec son site enchanteur bordé par trois lacs navigables et des kilomètres de forêt, ses deux hôtels-boutiques et son trio de restos. Cette destination d’exception nous a conquis avec sa chambre-cocon munie d’un foyer central (allô la vie de pacha!) et son spa nordique où nous avons savouré une petite flûte de bulles après avoir bien profité de son circuit chaud-froid. Disons que le sourire d’Antoine cache bien son poil de jambes frigorifié après une saucette dans le bassin glacé!

Arrêt 5 et 6 : Cave à vin et souper découverte au Bistro à Champlain

Après notre détente au spa et une petite sieste bien méritée, nous nous sommes donnés rendez-vous, l’œil brillant et le cou parfumé, à la cave à vin du Bistro à Champlain. Situé à même l’Estérel Resort, ce célèbre trésor québécois regorge de trouvailles rares : 20 000 bouteilles, dont plus de 2775 références, allant du Pétrus 1953 à la variété de millésimes de Château Margaux, Château Lafite Rothschild, Château Latour et Château Haut-Brion. C’est ce qu’on appelle une collection royale! Sous les conseils avisés du sommelier, on a pu goûter à une ribambelle de nectars blancs et rouges, à la fois beurrés, boisés, corsés et charnus. Un préambule des plus réussis avant de passer au deuxième acte de la soirée. Tchin tchin!

Haute voltige en bouche! C’est ce qui décrit le mieux le menu-découverte gastronomique empreint de fraîcheur, préparé par le chef Cédric St-Pierre et l’équipe du Bistro à Champlain. Gibiers et poissons du terroir, accords mets et vins, saveurs recherchées et service attentionné nous ont permis de vivre une expérience spectaculaire déclinée en 6 services, que l’on n’est pas près d’oublier!

Nous avons pris la route vers Montréal le lendemain matin, le cœur et la tête pleine de souvenirs romantiques dans les Laurentides! Une région que l’on n’avait pas encore explorée et qui nous a donné envie de dire À très bientôt!

Tammy et Antoine ☺