Escapade en Montérégie
et dans les Cantons-de-l’Est

avec
Catherine Proulx-Lemay
et Noémie Yelle
Logo Bonjour Quebec

Pas besoin de voyager très loin pour vivre des expériences dépaysantes! À proximité de Montréal, se trouvent deux vastes territoires fourmillant d’adresses uniques, de monts rougeoyants et de produits variés appelant aux moments d’évasion idylliques : la Montérégie et les Cantons-de-l’Est. Les meilleures amies Catherine Proulx-Lemay et Noémie Yelle ont mis leur horaire de comédiennes et de mamans sur pause, le temps d’aller à la rencontre d’entrepreneurs, de producteurs et d’artisans du terroir, aussi passionnés qu’inspirants.

Première journée

Arrêt 1 : Visite et dégustation au Vignoble Le Mas des Patriotes

Ah! Une escapade automnale! Quoi de plus agréable et d’excitant que de se laisser guider vers une région remplie de nouvelles découvertes. À nous la vallée du Richelieu! Mon inséparable amie Noémie et moi avons sauté dans ma décapotable, le toit baissé, les décibels à fond et la queue de cheval au vent, le beau temps nous le permettant! Les petits chemins de campagne nous ont vite fait oublier le brouhaha urbain, tout en nous menant vers une première halte d’exception. Le vignoble nordique Le Mas des Patriotes, c’est plus de cinq hectares de terrain où l’on retrouve des cépages hybrides et vitis vinifera, cultivés en tout respect de la nature. 

Mais c’est surtout la rencontre avec France Cliche qui vaut le détour! Une entrepreneure authentique, pétillante et passionnée de vins et de gastronomie, l’une des rares femmes à posséder son propre vignoble! Un vrai coup de cœur! On a eu droit à une généreuse dégustation de ses blancs, rouges et rosés, tous certifiés biologiques, en plus de prendre le temps de chiner dans sa boutique d’antiquités située dans la jolie grange du domaine, une ancienne vieille ferme complètement rénovée. Nous sommes reparties avec deux bouteilles sous le bras, si heureuses d’avoir découvert ce petit diamant vinicole et surtout, sa propriétaire en or.

Arrêt 2 : Centre de villégiature La cache du Lac Champlain

Direction Venise-en-Québec, un peu plus au Sud! On était attendues à La cache du Lac Champlain, un magnifique centre de villégiature en bordure du majestueux lac Champlain, à quelques kilomètres des frontières américaines de New York et du Vermont. Notre superbe chambre avec son design recherché, ses pièces spacieuses et sa vue panoramique était à l’image de l’accueil hyper convivial du personnel, heureux de faire rayonner les attraits de leur belle région. Après une pause-repos, on était enfin prêtes à passer à table chez Bika Ferme & Cuisine, à une trentaine de minutes de voiture.

Arrêt 3 : Souper au Bika Ferme & Cuisine

Ce qu’on pensait être un agréable souper s’est avéré tout simplement exceptionnel! C’est plutôt une expérience gastronomique à saveur turque en formule apportez-votre-vin qu’on a eu la chance de vivre chez Bika Ferme & Cuisine, un véritable festin champêtre d’inspiration moyen-orientale mettant à l’honneur les récoltes du jardin et des fermes biologiques voisines et préparé par la cheffe exécutive et propriétaire, Fisun Ercan. Chaque création a été concoctée avec soin (je salive encore en pensant au roulé de chair de crabe et sa feuille de bette à carde!) imprégné de respect du terroir, de l’environnement et des saisons. Un moment de grâce de la ferme à la fourchette, au son de la pluie diluvienne tombant sur le toit de la serre. Tout simplement dépaysant! 

Retour vers Venise-en-Québec en roulant lentement aux abords de la rivière Richelieu. Remplies de gratitude d’avoir profité pleinement de cette première journée riche en rencontres humaines, en trouvailles locales et en éclats de rire, le temps était venu de se mettre au lit.

Deuxième journée

Arrêt 4 : Noah Spa

On a cassé la croûte avec un copieux petit-déjeuner au Greg Bistro et Bar, situé à même l’hôtel avant de passer en mode ressourcement à quelques pas du resto. Le Noah Spa avec vue sur le somptueux lac Champlain est l’endroit parfait pour décrocher et vivre une pause bonheur en toute simplicité. On était les deux seules, tôt le matin. Wow, un espace de détente juste pour nous! Un vrai rêve! J’ai tellement aimé ce spa que j’ai fait son circuit thermal chaud-froid-détente au moins trois fois. Mention spéciale pour le bassin eaunergique, soit huit stations offrant différents bienfaits. Je me suis bien amusée dans le bain muni de jets à contre-courant, parfait pour faire s’activer les mollets avant notre lunch gourmet!

Arrêt 5 : Lunch chez Si Henri Savait

Cap sur Rougemont, le paradis de la pomme, à moins de 50 kilomètres à l’est. Si Henri Savait, un comptoir café rimant avec régal et réconfort, nous attendait pour un savoureux petit repas du midi fait maison. À ma plus grande surprise, j’ai su que ce resto appartenait à la famille de mon agente, Marie-Pierre! Quel merveilleux hasard! J’ai donc pu faire connaissance avec sa mère et sa sœur, les deux à la tête de l’entreprise, ainsi qu’avec son frère qui produit un délicieux cidre.

Arrêt 6 : Visite et dégustation au Domaine Cartier-Potelle

La dolce vita s’est étirée tout l’après-midi! On a ensuite roulé dans un joli rang parsemé de vergers pour se poser au Domaine Cartier-Potelle, un lopin de terre composé d’un vignoble et d’une cidrerie offrant une vue imprenable sur le mont Saint-Grégoire et la vallée montérégienne. On a profité d’un moment précieux avec Josée, la copropriétaire et surtout une entrepreneure chaleureuse et passionnée, et Audrey, la coordonnatrice et aussi fine connaisseuse de tous les vins, cidres et cidres de glaces conçus sur place. Une vraie mordue!

Reconnaissantes pour toutes ces belles attentions, on a gambadé jusqu’à la voiture pour poursuivre notre sympathique séjour dans la région avoisinante, les Cantons-de-l’Est. À peine le moteur en marche, la pluie s’est arrêtée pour faire place à un double arc-en-ciel, à l’image de notre séjour magique!

Arrêt 7 : Arrivée et souper au Gîte la Ferme Au pied levé

Après plusieurs kilomètres, on s’est arrêtées sur le bord de la route, tout simplement pour admirer le calme des paysages interminables qui défilaient devant nous, dans une palette automnale de rouge vin, d’ocre et de vert forêt. C’est ça les Cantons-de-l’Est, une grosse dose de doux pour les yeux et le cœur!

WideImage 01
Crédit : Tourisme Cantons-de-l'Est

Prochaine halte? La Ferme Au pied levé avec sa grange contemporaine à l’architecture minimaliste, un joyau des environs. La copropriétaire, Marie-Thérèse, nous attendait à bras ouverts avec sa bande de chiens, fière de nous présenter son cocon confortable à souhait. Une parcelle de rêve qui m’a tout de suite donné envie de devenir fermière moi aussi!

En tant qu’amoureuse des animaux, j’étais aux anges en rencontrant les veaux, vaches, cochons, chèvres, oies, canards, pintades et dindes sauvages traités avec soin et dans le plus grand respect. J’ai même nourri un chevreau au biberon, pendant que Noémie s’exclamait à profusion devant tant de mignonnerie!

Notre séance de zoothérapie terminée, on a décompressé à la chambre devant un petit rosé avant d’aller se délecter à la table champêtre située à même la ferme. La carte nous a ravies avec ses saveurs rustiques, la fraîcheur de ses produits maraîchers et sa belle simplicité. Dans mon assiette? De succulentes rillettes! Celles au canard et à la pintade étaient faites dans les règles d’art et avec beaucoup d’amour par Marie-Thérèse elle-même. Un pur délice, de la terre à la table, qu’on s’est empressées de terminer!

Troisième journée

Notre valise prête à reprendre le chemin des découvertes, on a rendu visite aux animaux une dernière fois, heureuses de notre passage à la ferme et d’avoir profité des charmes de la campagne.

Arrêt 8 : Visite et dégustation de fromages à la Fromagerie La Station

Cap sur le petit village de Compton, où se trouve la fromagerie La Station, une entreprise familiale en agriculture biologique, fruit du travail de quatre générations de passionnés de la terre. Noémie et moi, on a vite compris pourquoi leurs fromages, récipiendaires d’une panoplie de prix, sont si prisés : les vaches peuvent déambuler librement dans des pâturages bios et la toute la gamme de produits révèle un éventail de goûts. D’Alfred Le Fermier au  Comtomme en passant par le Chemin Hatley et les fromages à raclette, chacun peut trouver son plaisir. La Station est également un ÉCONOMUSÉE®, ainsi qu’une ferme et une érablière centenaires, à visiter lors de notre prochain passage dans la région!

Arrêt 9 : Visite de la Maison du Granit

Située sur la Route des Sommets, la Maison du granit est un belvédère unique qui offre une vue saisissante sur les montagnes de la région. Encore un moment à inspirer et à expirer au grand air! On y retrouve un centre d'interprétation de l'histoire et de l'industrie du granit, moteur économique depuis des décennies. On a également sillonné le parcours thématique et visité le jardin de sculptures, tout en s’arrêtant siroter un bon café au lait au petit bistro.

Arrêt 10 : Souper à la microbrasserie La Garnison

À moins de 30 minutes de la région du granit se trouve la célèbre ville de Lac-Mégantic. Le personnel de l’hôtel Microtel Inn & Suites by Wyndham Lac-Mégantic avait préparé un petit coin douillet dans notre chambre avec vue imprenable sur les environs verdoyants (merci pour les petites boîtes de chocolat, une délicate attention!). Par la suite, on s’est attablées à la microbrasserie La Garnison tout près de notre hébergement, dans une ambiance décontractée. À l’ardoise : 16 bières en fût brassées sur place et un menu bistro sympathique. Noémie a choisi la blonde Méganticoise et moi, la rousse Feu sacré, comme la couleur de nos chevelures respectives! Bref, une adresse locale, artisanale et hyper conviviale!

Quatrième journée

Arrêt 11 : Centre-ville de Lac-Mégantic

Évidemment, on ne pouvait passer dans la région sans aller se recueillir au centre-ville, en hommage aux victimes de la tragédie ferroviaire du 6 juillet 2013. De là, on a tranquillement parcouru le circuit pédestre Marcheur d’étoiles parsemé de 48 statues monumentales et de photos, rendant hommage à la richesse et à l’histoire de la région. Une belle façon de prendre l’air et d’ouvrir ses horizons!

Arrêt 12 : Dégustation et lunch au Siboire Dépôt

On a repris la route de l’aventure vers Sherbrooke,où se trouve le Siboire Dépôt, en plein cœur du centre-ville. Ce bâtiment patrimonial est tout simplement hallucinant! Offrant une vue ouverte sur son usine de production, il abritait autrefois une station de train et revêt aujourd’hui des airs bucoliques, entre autres avec sa grande terrasse fleurie et paisible. Au menu : une sélection de bières maison et de plats de qualité couronnée par le décadent Fish and chips : une recette fièrement élaborée par les entrepreneurs qui ont reçu ni plus ni moins qu’une formation du National Federation of Fish Frier en Angleterre. Une découverte brassicole à retenir!

Arrêt 13 : Visite des champs et de la boutique de Bleu Lavande

Après notre virée houblonnée et avant de prendre le chemin de la maison, quoi de mieux qu’une balade apaisante pour les cinq sens? Direction Espaces Bleu Lavande, un lieu agrotouristique explorant la fleur mauve sous toutes ses coutures, de la production à la transformation. En plus de se promener dans les magnifiques champs à perte de vue, on a profité de notre passage pour vivre une expérience immersive et interactive hors du commun signée Moment Factory. Déjà accros aux produits Bleu Lavande, on a fait le plein de petits pots parfumés, à même la boutique!

Le temps d’une escapade mémorable de quatre jours couvrant deux territoires hauts en couleur et en saveur, Noémie et moi avons pu nous abreuver de beautés inédites. On a célébré notre amitié, on a bien bu et bien mangé, et surtout, on n’oubliera pas de sitôt les gens de cœur aux histoires de vie fascinantes, rencontrés au passage. Ce n’est qu’un au revoir!