Sélectionner une page
  • Langue
  • Auteur-compositeur-interprète folk, Philippe Mckenzie est considéré comme le pionnier des musiques populaires en langue innu-aimun. Il commence la guitare vers l’âge de 13 ans, avec les deux guitares qui passaient de main en main dans le village de Maliotenam. Il intègre dans sa musique le tambour innu teueikan, pour faire revivre cet instrument et le son des aînés dans ses compositions, qui mêlent sonorités traditionnelles avec le son folk populaire de l’époque. Il délaisse ensuite ce tambour pour le remplacer par des sons et des rythmes similaires, afin de respecter les enseignements des aînés sur la puissance spirituelle du teueikan. Philippe enregistre son premier album vinyle avec le Service du Nord de Radio-Canada à Montréal grâce à Morley Loon, qui l’a présenté à la SRC. Il a ainsi produit trois petits vinyles dans les années 1970 : Indians Songs in Folk Rock Tradition (c1975), Innu (c1976) et Groupe folklorique montagnais (Mckenzie et al. c1977), ce dernier avec Bernard Fontaine et Florent Vollant.