Sélectionner une page
  • Langue
  • À l’origine, le tambour atikamekw – tehikan – était utilisé pendant la chasse et lors de cérémonies spirituelles. À Opitciwan, l’évangélisation a entraîné pendant un moment la fin de la pratique du tambour et de la spiritualité : les prêtres affirmaient que les dons chamaniques étaient utilisés pour causer du tort à autrui. C’est pourquoi ils ont introduit leur religion avec des danses et des instruments européens (set carré, guitare, violon, etc.), si bien que les traditions musicales atikamekw d’origine ont presque cessé d’exister. Elles sont en voie de revitalisation aujourd’hui.