Amour haine & propagande - la guerre au terrorisme

English

Les vendredis 11 et 18 janvier 2013
à 21 h à Radio-Canada
Plus

EXPERTS

Pour notre site web, les experts de la série ont accepté de répondre à six questions fondamentales concernant la propagande pendant la guerre au terrorisme et voici leurs réponses. Consultez également leurs biographies.

Biographies des experts

Aurélie Campana

Aurélie Campana est professeure agrégée au Département de science politique de l'Université Laval à Québec. La Russie et l'Asie Centrale sont ses pays de prédilection pour ses recherches dirigées vers le nationalisme, les conflits identitaires et le terrorisme. Elle a dirigé et arbitré un nombre impressionnant d'articles et d'ouvrages concernant ces sujets.

Fabrice D'Almeida

FABRICE D'ALMEIDA est professeur à l'Université Panthéon-Assas (Paris 2), à l'Institut français de presse, où il est directeur du Master 2 Médias et mondialisation. Ancien membre de l'École française de Rome, il a enseigné à l'Université de Paris-Ouest Nanterre (Paris 10) et à Sciences Po, avant d'être chercheur à Berlin, au Centre Marc Bloch. Puis il a été directeur de l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP, CNRS). Cofondateur du défunt Groupe d'études des images fixes (GEIF), il est membre de l'Institut des images. Spécialiste reconnu de l'histoire de la propagande, il a notamment publié Images et propagande (Casterman, 1995, 1998), La manipulation (PUF, 2003, 2005), Histoire des médias en France de la Grande Guerre à nos jours (Flammarion, 2009).

Mathieu Guidère

Mathieu Guidère est professeur d’islamologie et de pensée arabe à l'Université de Toulouse 2, en France, et spécialiste mondialement reconnu d’Al-Qaïda. On lui doit notamment les ouvrages Al-Qaïda à la conquête du Maghreb, Le Manuel de recrutement d'Al-Qaïda et Les martyrs d'Al-Qaïda.

Ratiba Hadj Moussa

Ratiba Hadj Moussa est professeure au Département de sociologie de l’Université York. Elle s’intéresse notamment aux rôles des médias dans les sociétés non occidentales. Ratiba Hadj Moussa a réfléchi sur l’impact d’une chaîne comme Al-Jazira à la suite des attentats du 11 septembre 2001.

Jean-Yves Haine

Jean-Yves Haine est professeur au Centre Trudeau d’études sur la paix et les conflits de l’Université de Toronto. La question de la sécurité en Europe est l’un de ses champs d’expertise. À cet égard, Jean-Yves Haine propose une analyse éclairante des attentats survenus dans le réseau de transport en commun de Londres, en juillet 2005.

Walid El-Khachab

Walid El-Khachab est professeur de communications, et de langues et littératures modernes à l’Université d’Ottawa. Il est également spécialisé en études arabes. Walid El-Khachab enseigne aussi à l’Université York.

Hugh Miles

Hugh Miles est un journaliste spécialisé dans les affaires du Moyen-Orient. Il est l’auteur de nombreux articles portant sur la chaîne d’information continue de langue arabe Al-Jazira, et sur le rôle central joué par cette dernière pendant les guerres d’Afghanistan et d’Irak. On lui doit notamment l’essai Al-Jazeera : the inside story of the Arab news channel that is challenging the West.

Don Murray

Don Murray En 2003, Don Murray est correspondant à l’étranger pour Radio-Canada/CBC. Il travaille autant pour le réseau français que pour le réseau anglais. Don sera affecté à la couverture de la guerre en Irak. Contrairement à d’autres journalistes américains ou britanniques, il n’est pas intégré aux unités de combats. Il doit donc se débrouiller seul sur le terrain, avec les avantages et les inconvénients que cela procure.

Don Murray est aujourd’hui installé à Londres, d’où il effectue un travail de pigiste.

Jonathan Paquin

Jonathan Paquin Jonathan Paquin est professeur adjoint à la Faculté des sciences sociales du Département de science politique de l'Université Laval à Québec. Il maîtrise principalement la politique étrangère des États-Unis et du Canada, ainsi que l'analyse des interventions de différents pays lors de conflits entre plusieurs États. Il a publié A Stability-Seeking Power : U.S. Foreign Policy and Secessionist Conflicts, (McGill-Queen's University Press, 2010).

David Pritchard

David Pritchard est professeur de communications à l’Université du Wisconsin, à Milwaukee. Il s’est intéressé à la réaction et au comportement des médias américains à la suite des attentats du 11 septembre 2001. Il a été conférencier invité par l’Observatoire sur les États-Unis de la chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’UQAM.

Kenza Oumlil

Kenza Oumlil vient tout juste d’intégrer l’équipe professorale de l’Université Al-Akhawayn au Maroc en tant que professeure adjointe de communication. Elle se spécialise dans la représentation des Arabes et des musulmans dans les médias en tous genres.

Elle fait partie de l’équipe de chercheurs au Consortium interuniversitaire pour les études arabes et moyen-orientales de l'Université McGill et également pour le Centre d'études iraniennes à l'Université Concordia de Montréal.

Wesley Wark

Wesley Wark est professeur agrégé au Département d’histoire de l’Université de Toronto. Il est spécialiste de l’histoire des services de renseignements et de la sécurité nationale. Cette expertise lui permet d’éclaircir les concepts du terrorisme international et de l’espionnage.

Son ouvrage le plus récent s'intitule Secret Intelligence: A Reader (Routledge, 2009). On peut lire ses analyses périodiquement dans les quotidiens Globe and Mail et Ottawa Citizen.

En ce moment, il termine l’écriture d’un ouvrage sur le Canada et la guerre contre le terrorisme.

AMOUR, HAINE ET PROPAGANDE

La propagande est devenue un outil indispensable pour les états modernes en guerre. Amour, haine et propagande est la première série documentaire à jeter un regard contemporain sur l'art de persuasion des masses.

Animée par Catherine Mercier, la série explore comment, à l'aide de la propagande, des torrents de haine, mais aussi d'amour, se répandent sur la planète.

Plus »