•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
La saison est maintenant terminée.
Merci d'avoir été des nôtres.

Julie Perreault et Anglesh Major : c’est pas juste de la TV

Dans Je voudrais qu’on m’efface, nouvelle série adaptée du roman d’Anaïs Barbeau-Lavalette qui sera lancée cette semaine sur ICI Tou.tv, les comédiens Julie Perreault et Anglesh Major offrent, par le biais de leur personnage, un aperçu de la misère sociale telle que vécue dans un quartier défavorisé et multiculturel de Montréal. Dans cette histoire portée à l’écran par le réalisateur Eric Piccoli, on suit trois familles qui en arrachent. « C’est dur, mais ce n’est que de l’amour », estime Julie Perreault, qui défend ici un rôle dans lequel on n’a pas l’habitude de la voir. Anglesh Major, qui a grandi à Montréal-Nord, est d’avis que la série dépeint la réalité sans verser dans les stéréotypes.

Segments

La saison est maintenant terminée.
Merci d'avoir été des nôtres.

Radio-Canada vous suggère

Médias sociaux