•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé mentale : prévenir plutôt que guérir

Cette vidéo n’est pas disponible.

Santé mentale : prévenir plutôt que guérir

Il y a quatre ans, le frère schizophrène d’Amy Gingras a commis deux meurtres. Trois semaines avant le drame, il avait été libéré de prison. France Labelle, cofondatrice et directrice générale du Refuge des jeunes de Montréal, côtoie quotidiennement des jeunes présentant des troubles psychotiques. Malgré les tragédies comme celle survenue dans le Vieux-Québec, elle est d’avis que la santé mentale n’est pas une affaire de sécurité publique, mais bien de santé et d’accompagnement. Même si elle est parfois en colère contre le système qui construit l’itinérance, elle ne se donne pas le droit de baisser les bras.

  • Le livre de France Labelle Le Refuge des jeunes de Montréal est en librairie.
  • Le trentième Show du Refuge sera présenté le 13 décembre à 20 h sur ICI Radio-Canada Télé.

En complément