•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Martine Delvaux : une trouble-fête dans la forteresse masculine

Dans son essai Le boys club, l’écrivaine, professeure et militante féministe Martine Delvaux dresse un portrait très critique du pouvoir masculin qui se perpétue. Elle y explique que depuis des centaines d’années, ce sont des hommes qui tirent les ficelles invisibles du pouvoir dans toutes les sphères de la société, où la femme est souvent réduite au rôle de faire-valoir. Deux ans après la vague #MoiAussi, on sent pourtant une évolution des mœurs à cet égard. « Je suis optimiste, mais pas naïve. Ces choses-là ne changent que très lentement », justifie celle qui ne souhaite pas voir surgir un girls club, mais qui rêve plutôt d’une société plus harmonieuse.

  • Son essai Le boys’ club est en libraire.
  • Martine a également participé au recueil de textes Folles frues fortes, qui est paru plus tôt cet automne.
  • Thelma, Louise et moi, lancé l’an dernier, est toujours en librairie.

Segments

ICI Télé
dimanche 21 h HA

Cette semaine à l'émission

Nous recevons :

-Michel Barrette, qui présente le spectacle L'humour de ma vie
-L'animateur José Gaudet, porte-parole du Défi 28 jours sans alcool
-Pierre Carl Ouellet, champion en titre de la ligue de lutte professionnelle américaine Ring of Honor
-Lydia Bouchard, juge à l'émission de danse Révolution, qui publie son roman S'envoler, presque
-Le directeur du Service de police de l'agglomération de Longueuil, Fady Dagher, la policière Marie-Ève Cloutier et le policier Charles-André Raymond, ainsi que la journaliste de La Presse Caroline Touzin au sujet de sa série d'articles sur le Projet immersion
-Le Dr Karl Weiss, qui parlera du coronavirus

Radio-Canada vous suggère

Médias sociaux

Instagram


  • photos

  • membres
Suivre