Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
La saison est maintenant terminée.
Merci d'avoir été des nôtres.

Omar Khadr : rêver d'une vie ordinaire

La vie d’Omar Khadr est une longue bataille juridique. Le chemin de la liberté sera long pour l’homme accusé d’avoir tué un soldat américain en 2002, alors qu’il servait d’interprète chez des talibans qui l’auraient entraîné à être un enfant-soldat. Enfermé à Guantanamo, où il aurait souffert de mauvais traitements, puis au Canada, ce n’est qu’en 2015 qu’il a obtenu sa liberté conditionnelle, assortie d’excuses publiques du gouvernement canadien et d’un dédommagement de 10,5 millions de dollars. La semaine dernière, un juge albertain lui a rendu sa pleine liberté, mais des recours aux États-Unis risquent de le ramener au tribunal. Même s’il ne pourra jamais être un citoyen ordinaire, il espère à tout le moins mener un jour une vie normale.

En complément : 

Segments

La saison est maintenant terminée.
Merci d'avoir été des nôtres.

Radio-Canada vous suggère

Médias sociaux

Instagram


  • photos

  • membres
Suivre