•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soupe à l’orge et aux légumineuses à l’autocuiseur de Razak (Ash e Jow)

Ricardo - Soupe à l’orge et aux légumineuses à l’autocuiseur de Razak (Ash e Jow) - Émission du 10 février 2015

Ricardo cuisine ce matin en compagnie de Razak Malekan, gestionnaire numérique chez Ricardo Media. Une recette typiquement iranienne est au menu, soit une soupe Ash e Jow (soupe à l’orge et aux légumineuses)… à l’autocuiseur! C’est à voir.

Le saviez-vous?

En perse, Ash signifie « soupe » et Jow signifie « orge ».

Quelques bonnes choses à savoir sur l’autocuiseur

Sécuritaire

Oubliez les histoires d’horreur qu’ont vécues vos grand-mères, de couvercles qui explosent et de ragoûts qui collent au plafond. Les autocuiseurs d’aujourd’hui sont mieux conçus et plus sécuritaires que ceux de l’époque. Par exemple, les couvercles sont munis de deux systèmes qui empêchent la surpression ainsi que d’un dispositif de verrouillage qui empêche d’ouvrir l’appareil tant qu’il y a de la pression à l’intérieur.

Bon investissement

Mieux vaut investir dans un nouveau modèle plutôt que de risquer d’utiliser celui qui traîne dans le grenier. Vous le paierez entre 100 $ et 400 $, selon sa capacité, le fini et ses options.

Ingénieux

Le principe de l’autocuiseur est assez simple : il permet d’augmenter la température d’ébullition de l’eau. Dans un autocuiseur, la pression s’élève graduellement, car la vapeur est relâchée par une soupape de régularisation pour maintenant la pression voulue.

Rapide

Comme la température d’ébullition de l’eau dans l’autocuiseur est plus élevée qu’à la pression normale, les aliments cuisent plus rapidement. Beaucoup plus rapidement!

Économique

Les coupes de viandes coriaces et bon marché, comme les cubes à ragoût et les rôtis d’épaule, de palette ou de croupe, fondent littéralement dans la bouche lorsqu’elles sont cuites dans un autocuiseur.

Polyvalent

Il est vrai que l’on ne peut pas y faire griller un bifteck, mais tout ce qui se cuit normalement dans une casserole ou une cocotte se prépare aisément et en moins de temps dans un autocuiseur : bouillons, soupes, légumineuses, riz, céréales, pâtes alimentaires, mijotés, légumes, compotes…

Écologique

L’autocuiseur permet de réduire la consommation d’énergie, car le temps de cuisson est diminué de jusqu’à 70 %.

Nutritif

L’oxygène, le temps, la chaleur et l’eau sont quatre ennemis des vitamines. Or, dans un autocuiseur, le contact avec l’air est limité, le temps de cuisson est considérablement réduit, et il faut moins d’eau comparativement à la cuisson dans une casserole normale. Du coup, la valeur nutritive des aliments est mieux conservée.

La recette d’aujourd’hui se trouve sur : www.ricardocuisine.com

La saison est maintenant terminée.

Radio-Canada vous suggère