•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Épisode du mardi 21 juin 2016

Cette semaine à Remue-Ménage: vivre chez ses parents lorsqu'on est adulte, la famille recomposée, et l'importance de jouer dehors. En entrevue, l'avocat en droit de la famille Alain Roy.


Vivre chez ses parents Au Canada, 25 % des jeunes adultes de 25 à 29 ans cohabitent avec leurs parents. C’est plus du double qu’au début des années 80. Serions-nous en train d’assister à un prolongement de la jeunesse? Présentation d’un phénomène qui semble devenir une tendance mondiale.
Journaliste: Katherine Tremblay
Réalisatrice: Lucie Gagnon

La famille recomposée - Au Québec en 2006, un enfant sur 8 âgé de moins de 18 ans vivait en famille recomposée.
Remue-ménage a rencontré deux familles éclatées qui ont décidé qu’ils valaient mieux créer des liens qu’ériger des frontières pour réussir leur famille recomposée.
Journaliste: Julie Perreault
Réalisateur: Éric Barbeau

En entrevue cette semaine, l’avocat en droit de la famille Alain Roy.

Jouer dehors! - Certains parents sont craintifs de laisser leurs enfants en toute liberté à l’extérieur ou gardent leurs enfants à l'intérieur pensant que cet environnement est plus sécuritaire, mais ce ne serait pas le cas. En pensant protéger leurs enfants, ces parents pourraient même nuire à leur santé et leur développement.
Journaliste: Emilie Jacob
Réalisatrice: Kateri Lescop

 

À voir sur ICI Tou.tv

Segments

  • Cohabiter avec ses parents

    Vivre chez ses parents

    Au Canada, 25 % des jeunes adultes de 25 à 29 ans cohabitent avec leurs parents. D'où vient ce phénomène social?

  • Famille recomposée

    La famille recomposée

    Au Québec en 2006, un enfant sur 8 âgé de moins de 18 ans vivait en famille recomposée.

  • Jouer dehors

    Jouer dehors !

    Certains parents ont peur de laisser leurs enfants en toute liberté à l'extérieur. Leurs craintes sont-elles fondées? 

  • Boîtes à bébés

    Les boites à bébés

    Des « boîtes à bébés » destinées aux parents en détresse qui décident d'abandonner leur nouveau-né on fait leur apparition au Canada en 2010. 

  • Grands-parents et alzheimer

    Grands-parents et alzheimer

    Bonne nouvelle pour les grands-parents, garder ses petits-enfants une fois par semaine permettrait serait bon pour la santé cognitive.

La saison est maintenant terminée.
À revoir sur ICI Tou.tv