•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’été à la bibliothèque

Le comptoir de prêts à la bibliothèque Paul-Aimé-Paiement
Le comptoir de prêts à la bibliothèque Paul-Aimé-Paiement Photo : Radio-Canada

Emprunter des livres, assister à un conte animé, participer à un club de lecture, voire un film, l’activité dans les bibliothèques est loin de s’essouffler durant l’été. C’est le cas à la bibliothèque Paul-Aimé-Paiement de l’arrondissement de Charlesbourg où les usagers profitent des espaces lumineux, et il faut le dire, de l’air conditionné.

Un texte de Véronica Lê-Huu

« Surtout cet été, on a une très bonne fréquentation. Les gens viennent s’asseoir dans les lieux, profitent des sièges confortables, vont faire un petit casse-tête », mentionne la bibliothécaire responsable de Charlesbourg et des Rivières, Nancy Gravel.

L’engouement des usagers est notable. Certains font déjà la file avant l’ouverture à 9 h en pleine semaine estivale.

La bibliothécaire responsable de Charlesbourg et des Rivières, Nancy Gravel
La bibliothécaire responsable de Charlesbourg et des Rivières, Nancy Gravel Photo : Radio-Canada

Le plein de romans

Selon Nancy Gravel, l’été est une période de pointe pour les établissements du réseau des bibliothèques de Québec. Avec les vacances, les lecteurs en profitent pour faire le plein de romans.

« L’année passée, le nombre de prêts durant l’été a été en augmentation de 20 % par rapport au reste l’année. L’été 2017 dans les bibliothèques de Québec, il y a eu 1 096 942 de prêts qui ont été faits. »

Les usagers réservent souvent une pile de livres qu’ils emportent avec eux durant les vacances.

Sandra Lalancette à côté d'une de livres
Los d'un détour à la librairie Pantoute, Sandra Lalancette caricature la pile de livres que certains se promettent de lire en été Photo : Radio-Canada

L’emprunt de livres numériques est aussi en augmentation dans les bibliothèques.

Et que lisent les usagers en été? Des lectures plus légères notamment des romans d’amour, dit la bibliothécaire, mais principalement des romans policiers et des romans historiques.

« Quelque chose pour pas se casser la tête, ils veulent vraiment décrocher de leurs longues années de travail. »

Renouveau des bibliothèques

La bibliothèque Paul-Aimé-Paiement, refaite en 2006 selon le plan des architectes Marie-Chantal Croft et Éric Pelletier, a été la première du réseau à bénéficier du renouveau insufflé aux bibliothèques par la Ville de Québec il y a 15 ans.

Avec une nouvelle architecture, des espaces décloisonnés et même un toit vert dans le cas de Paul-Aimée-Parent l’endroit a rallié la clientèle de tout âge.

Toit vert de la bibliothèque Paul-Aimé-Paiement
Toit vert de la bibliothèque Paul-Aimé-Paiement Photo : Radio-Canada

La jeune conseillère municipale Alicia Despins a elle-même passé de longues heures à dévorer des livres à la bibliothèque de son enfance, à l’époque des Harry Potter et de Bobby Pandragon.

« Quand on a déménagé à Charlesbourg, la rénovation venait de se faire, il y avait vraiment un engouement. […] J’avais vu d’autres bibliothèques et je savais qu’elles n’étaient pas toutes comme celle-ci. J’en profitais, je m’installais quand il faisait beau sur le toit vert », dit-elle.

Les bibliothèques qui ont diversifié leurs services sont maintenant devenues le « 3e lieu de vie », illustre Alicia Despins. Après la maison et le travail, on vient lire, s’informer, passer du temps, relaxer et même faire des rencontres.

Suggestions de lectures estivales

Starless de Jacqueline Carey (suggestion de Nancy Gravel)
Borealium Tremens de l’auteur de Québec Mathieu Villeneuve (suggestion d’Alicia Despins)
La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel (suggestion de Marie-Chantal Croft, architecte de la bibliothèque)

Le reportage complet à voir dans l'épisode du 8 août, diffusé à 18 h 30 à Québec sur demande.

Tous nos contenus sur le sommet du G7
ICI Télé
En semaine En rediffusion 23 h 05

Médias sociaux