Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
La saison est maintenant terminée.
À revoir sur ICI Tou.tv

Promesses OGM

Depuis la commercialisation des premiers OGM, on observe pour la première fois une baisse des cultures génétiquement modifiées dans le monde. Et le Québec ne fait pas exception à la règle.

journaliste : Julie Vaillancourt
réalisatrice : Geneviève Turcotte

Épisode du samedi 26 novembre 2016 [ Intégrale ]

Segments

  • Les végétaux OGM

    Les végétaux OGM

    Quels sont les végétaux issus d'OGM qui sont commercialisés de nos jours?

  • Paradoxe européen.

    Paradoxe européen

    L'Union Européenne se bat pour interdire la culture d'OGM sur son territoire. Résultat : très peu d'OGM sont cultivés en Europe. Et en France, plus aucun OGM n'est cultivé à des fins commerciales depuis 2008.

  • Queles sont les pays où on cultive les OGM?

    Pays producteurs d'OGM

    Quels sont les pays où on retrouve des cultures OGM ?

  • Une des grandes promesses de l’industrie avec les OGM c’était de mettre fin à la faim dans le monde.

    La faim dans le monde en 2016

    Une des grandes promesses de l'industrie, avec les organismes génétiquement modifiés, était d'éradiquer la famine. Où en sommes-nous 20 ans plus tard ?

  • Pierre-Henri Gouyon est un des grands spécialistes de l'évolution des plantes et de leur génétique.

    Pierre-Henri Gouyon : la biodiversité

    Au-delà des OGM, les scientifiques, comme Pierre-Henri Gouyon, s'inquiètent de la crise de biodiversité qui sévit actuellement, notamment en agriculture.

La saison est maintenant terminée.
À revoir sur ICI Tou.tv

Radio-Canada vous suggère

  • Charles Tisseyre

    Découverte

    Le rendez-vous des téléspectateurs curieux de voir comment la science dans toutes ses dimensions s’incarne dans la vie quotidienne.

  • Explora

    ICI Explora

    Plongez dans les mondes fascinants de la santé, l’environnement, la nature et la science. ICI EXPLORA prouve que l’on n’est jamais trop curieux.