•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
ICI Télé
mardi 20 h 30 HA Rediffusions : mercredi 12 h 30, samedi 12 h 30
ICI RDI
samedi 21 h 30, dimanche 17 h 30

Devez-vous continuer de payer les frais de garde si votre enfant ne va plus à la garderie depuis le 16 mars?

Devez-vous continuer de payer les frais de garde si votre enfant ne va plus à la garderie depuis le 16 mars?

Non.

Que votre service de garde soit privé ou public, il ne peut PAS vous réclamer des frais, ni encaisser des chèques postdatés pour les jours où vous n’avez pas reçu le service. C'est le mot d'ordre du gouvernement depuis le 16 mars.

Or, dans la confusion des premières semaines, plusieurs services de garde NON SUBVENTIONNÉS, ont réclamé des frais. Au début avril, certains en réclamaient encore, selon le ministère de la Famille. Le ministère et les associations de services de garde sont formels : ces entreprises doivent rembourser pour le service non rendu. Certains services demandent aussi aux parents de leur prêter l’argent. Sachez que cette demande n’est pas une obligation. Et si vous refusez de le faire, on ne peut en aucun cas vous menacer d’éliminer la place de votre enfant lorsque vous serez de retour, après la crise de la COVID-19.

Il y a une seule exception à cette règle générale du réseau: si votre service de garde en milieu familial entre dans la catégorie dite « non reconnu ». Bien que la responsable de ce service vous émet des reçus valides pour le crédit d’impôt, et que son entreprise est tout à fait légale, cette responsable fonctionne hors du réseau et n’est pas supervisée par un bureau coordonnateur du ministère. Dans ces cas d’exception, votre gestionnaire de milieu familial peut alors vous facturer, mais seulement si elle vous a bel et bien rendu le service, comme la Loi sur la protection du consommateur l’exige. Et ça s'applique aussi au service de garde d'urgence qu'elle offre.

Envie de soutenir financièrement votre service de garde? Même si vous continuez de recevoir les versements anticipés du crédit d’impôt pour frais de garde d'enfats, sachez que vous aurez à les rembourser l’an prochain lors de votre déclaration de revenus. Vous devrez en effet rembourser les versements qui couvrent les jours où vous êtes réputé ne pas avoir de frais de garde à payer. Plus d’information sur la page COVID-19 de Revenu Québec.

Journaliste : François Sanche
Journaliste à la recherche : Isabelle Roberge

Vous trouverez plus d'informations dans l'article web de notre journaliste à la recherche, Isabelle Roberge.

La boîte à outils

Si vous ne réussissez pas à vous entendre avec votre service de garde

- Vous pouvez contacter le ministère de la Famille.

- Vous pouvez contacter l'Office de la protection du consommateur, l’OPC.
L’OPC pourrait vous aider à évaluer si votre contrat est respecté ou non. C'est à l'OPC que vous pourrez déposer une plainte, si besoin.

- Vous pouvez aussi appeler l'association qui chapeaute votre service de garde non subventionné. Elles n’ont pas le pouvoir juridique de contraindre leurs membres, mais à ce jour, elles ont été proactives pour faire clarifier les règles au bénéfice des parents et pour passer le mot d'ordre à leurs membres.

  • l’Association des garderies non subventionnées en installation (AGNSI)
    info@agnsi.ca
    (514) 350-3922
    Cette association de 450 membres agit comme interlocuteur principal face au ministère de la Famille et relaie l'information auprès de toutes les 1350 garderies non subventionnées en installation de la province, et ce, indépendamment du fait qu’elles soient membres ou non.
  • l’Association des garderies privées du Québec
    correspondance@agpq.cas
    Cette association regroupe les garderies privées et subventionnées du Québec. Cependant, certains de ses membres sont non subventionnés. Elle participe aux réunions du ministre.
  • l’Association québécoise des milieux familiaux éducatifs privés
    aqmfep@gmail.com
    Cette association représente les milieux familiaux de garde privés et non subventionnés qui sont de surcroît, non reconnus. Il s'agit en l'occurrence des multiples travailleuses autonomes qui offrent des services de garde à la maison. Leurs services sont déclarés et sont couverts par le crédit d'impôt aux frais de garde. Bien que ces éducatrices respectent les principales règles des services de garde, elles sont indépendantes du réseau et ne sont PAS supervisées par un bureau coordonnateur du ministère de la Famille. Sa présidente, Sophy Forget-Bélec, suit le dossier de près.

Épisode du mardi 7 avril 2020 [ Intégrale ]

Segments

  • Une offre de panneaux solaires mirobolante

    Une offre de panneaux solaires mirobolante

    Un organisme environnemental, le Fonds Vert des Autochtones d'Amérique (FVAA), publicise son offre qui promet des subventions exceptionnelles pour installer des panneaux solaires. Des subventions grâce à quoi? Aux revenus d'une mine en Gaspésie. Une de nos équipes a creusé le sujet et a découvert tout un filon. Une compagnie de panneaux solaires et un organisme autochtone ont berné des centaines de consommateurs en prétendant que leur dépôt, lors de l'achat de panneaux solaires, était garanti par la mine d'un bienfaiteur.

  • Le point sur les actions collectives contre les transporteurs aériens

    Le point sur les actions collectives pour les voyages annulés

    Depuis l'annonce du gouvernement fédéral d'éviter tout voyage non essentiel, de nombreux voyages ont été annulés. Des crédits voyage sont offerts et de nombreux voyageurs sont insatisfaits.

  • La semaine prochaine à La facture : émission du 14 avril 2020

    La semaine prochaine à La facture : émission du 14 avril 2020

    Des centaines d'inventeurs ont fait confiance à la Fédération des inventeurs du Québec pour obtenir leur brevet. Aujourd'hui, l'homme derrière l'organisme à but non lucratif fait face à des accusations criminelles de fraude et de vol. Il croule également sous les poursuites, dont une qui réclame plus d'un million de dollars.

ICI Télé
mardi 20 h 30 HA Rediffusions : mercredi 12 h 30, samedi 12 h 30
ICI RDI
samedi 21 h 30, dimanche 17 h 30

Coordonnées téléphoniques

Vous pouvez nous joindre en composant le : 514 790-2636 ou le 1 800 790-2636.