•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La question de la semaine sur les courtiers en investissements

La question de la semaine sur les courtiers en investissements

Vous êtes tenté par une annonce sur Facebook qui vous invite à investir et qui vous promet que vous deviendrez riche ? Il y a une façon relativement simple de savoir si vous avez affaire à des gens sérieux, et non à des escrocs.

Laquelle ?

Tous les courtiers, conseillers et sociétés en investissement doivent avoir un permis pour exercer, même si leurs bureaux sont à l'extérieur du pays. Pour le vérifier, vous pouvez consulter le Moteur de recherche national de renseignement sur l'inscription  (Nouvelle fenêtre) des Autorités canadiennes en valeurs mobilières. Ce moteur de recherche regroupe les registres de chaque province, dont celui de l'Autorité des marchés financiers (AMF) au Québec  (Nouvelle fenêtre).

L'AMF souligne que la très grande majorité des annonces publiées sur Facebook sont frauduleuses.

Les plateformes de négociation de cryptoactifs sont inscrites dans un registre distinct que les consommateurs peuvent consulter sur les sites web des Autorités canadiennes en valeurs mobilières  (Nouvelle fenêtre) ou de l’AMF  (Nouvelle fenêtre).

Journaliste : François Sanche
Journaliste à la recherche : Melissa Pelletier

La boîte à outils

Vous trouverez ici  (Nouvelle fenêtre) les coordonnées des différentes autorités en valeurs mobilières du Canada.

Reportages

En vedette