•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
ICI Télé
mardi jeudi 13 h 30, samedi 12 h 30
ICI RDI

Émission en rediffusion

samedi 21 h 30, dimanche 17 h 30

Passez le mot sur les assurances en cas de vol d’identité

En 2020, près de 11 000 vols d’identité ont été rapportés au pays, selon le Centre antifraude du Canada. Dans les faits, des experts estiment que cette situation arrive au moins 20 à 100 fois plus souvent, mais n’est pas rapportée.

La firme de surveillance de crédit Equifax ainsi que des assureurs proposent maintenant des programmes d’assistance en cas de vol d’identité. Dans bien des cas, les prix d’une telle protection varient de 24 $ à 360 $ par année. Cela vaut-il la peine de payer pour une telle protection?

Vous êtes peut-être déjà couvert!


« Avant de souscrire une telle assurance, vérifiez si vous n'êtes pas déjà couvert par un programme de ce type », conseille Alexandre Plourde, avocat chez Options consommateurs. Par exemple, chez Desjardins, l’Assistance vol d’identité est incluse gratuitement dans votre assurance habitation. SSQ assurance inclut l’Assistance vol d’identité à ses clients qui détiennent à la fois l’assurance auto et habitation. Promutuel offre aussi une telle protection sans frais supplémentaires à ses assurés.

D’autre part, après une brèche dans leur cybersécurité, des entreprises de toutes sortes offrent parfois cette protection à leurs employés ou à leurs clients. C’est le cas de Desjardins, qui offre une telle protection à quelque 7,5 millions de personnes touchées par la fuite de données en 2019. D’ailleurs, en 2019-2020, quelque 30 millions de Canadiens ont été touchés lors de 678 brèches de sécurité dans une organisation.

Donc, vérifiez si votre institution financière, votre employeur, votre université, ou tout commerce avec qui vous faites affaire offre déjà cette protection aux victimes d'une brèche dans leurs données. La loi fédérale oblige d’ailleurs plusieurs organisations à vous aviser lorsqu’elles ont été victimes d’une fuite de données. Cette loi, La Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE) n’oblige pas spécifiquement les organisations à vous offrir une telle protection après de tels incidents. Mais elles ont l’obligation d’atténuer les impacts, fait remarquer Me Alexandre Plourde.

Une assurance qui ne rembourse pas les sommes volées

Ensuite, sachez que dans la grande majorité des cas, une telle couverture ne rembourse pas les pertes financières directement liées à la fraude, par exemple, si un fraudeur a ouvert une ligne de crédit de 20 000 $ à votre nom ou dépensé des milliers de dollars sur votre carte de crédit. Les institutions financières et les émetteurs de cartes de crédit vont en général absorber la perte, indique Me Plourde, sauf si vous êtes fautif. En moyenne, la perte moyenne causée par un vol d’identité avoisine les 300 à 500 dollars, rapporte Benoît Dupont, titulaire de la Chaire de recherche en prévention de la cybercriminalité et chercheur au Centre international de criminologie comparée de l'Université de Montréal.

Les protections en cas de vol d’identité vous indemnisent plutôt pour les frais de surveillance de votre crédit et pour les démarches que vous ferez pour démontrer que ce n’est pas vous qui avez autorisé de telles transactions. Cela inclut les frais pour remplacer vos pièces d’identité ; les frais d’experts - par exemple un avocat ou un expert-comptable ; les frais de justice si nécessaire ; et parfois, votre salaire perdu pour les heures que vous avez consacrées à vos démarches. En moyenne, les assureurs couvrent jusqu’à 25 000 $ en frais, mais certains couvrent même jusqu’à 50 000 $.

Pouvez-vous naviguer seul(e) dans les dédales administratifs?

En fait, le cœur de ces programmes, c’est le service-conseil. À la suite du vol d’identité, l’assureur vous mettra en contact avec divers spécialistes pour vous conseiller sur les démarches à entreprendre. Avez-vous besoin de guides pour restaurer votre identité? Ou au contraire, êtes-vous confiant en vos moyens pour vous retrouver dans les dédales administratifs? Évaluez aussi votre niveau de tolérance au stress que vous pourriez subir en voyant vos comptes et vos cartes de crédit momentanément gelés, et votre réputation à refaire.

Restaurer son identité, c’est souvent un travail de quelques heures, mais parfois de plusieurs jours… « Quand vous avez été victime d’un vol d’identité avec un préjudice financier, vous consacrez en moyenne une quinzaine d’heures pour restaurer votre identité, pour essayer de faire geler votre score de crédit, de faire bloquer des transactions ou des transferts bancaires », évalue Benoît Dupont, sur la base d’études réalisées aux États-Unis et en Europe.

Si vous avez déjà été victime de vol d'identité

Dans certains cas, cette protection pourrait offrir une paix d’esprit, tout particulièrement si vous avez été déjà victime d’un vol d’identité. En effet, une fois que vos identifiants circulent parmi les fraudeurs, ils ont plus de risque d’être réutilisés pour une fraude, confirment les spécialistes en cybersécurité Benoît Dupont et Claudiu Popa de la firme Datarisk Canada. Ce dernier voit peu de bénéfices à ce type d'assurance, à l'exception si vous avez déjà subi les conséquences d'un vol d'identité.. « Vous avez beaucoup plus de chances d'être victime, simplement parce que vous figurez sur de nombreuses listes », explique le cofondateur et président de la Fondation KnowledgeFlow Cybersafety. « Les fraudeurs connaissent déjà vos informations. Or, ces informations ne changent pas : vous n'êtes pas susceptible de déménager, vous n'êtes pas susceptible d'obtenir un nouveau permis de conduire et votre numéro d’assurance sociale ne changera pas à vie. Ils savent qu'ils peuvent attendre quatre ou cinq ans et qu'ils peuvent revenir vers vous et que vous êtes toujours la même personne. »

Dans ce cas, vérifiez par contre si le fait d’avoir été victime antérieurement d’un vol d’identité affecte votre prime, conseille M. Popa. Plusieurs assureurs consultés par La facture confirment qu’ils ne posent pas cette question au moment de la souscription, ou que cet antécédent n’affecte pas la prime de l’assurance ou de l’avenant. C’est le cas notamment de Desjardins, d'Intact Assurance, de Bélair Direct, de SSQ Assurance, de La Capitale et de l'Unique.

Finalement, en magasinant une telle assurance, informez-vous des exclusions, par exemple, si le vol d’identité provient d’une erreur de votre part. « Aux gens qui souscrivent une telle protection, je leur conseille de connaître exactement les limites de ce qu’elle couvre, met en garde Claudiu Popa, sinon, ces protections pourraient donner un faux sentiment de sécurité. »

Journaliste : François Sanche
Journaliste à la recherche : Isabelle Roberge
Réalisatrice : Stéphanie Desforges

Boite à outils:

Vous trouverez des conseils sur le site Internet Pensez cybersécurité, qui vise à sensibiliser les Canadiens à la sécurité en ligne

Le Centre antifraude du Canada vous conseille sur ce que vous pouvez faire si vous êtes victime d’une fraude d’identité

Épisode du mardi 26 octobre 2021 [ Intégrale ]

Segments

ICI Télé
mardi jeudi 13 h 30, samedi 12 h 30
ICI RDI

Émission en rediffusion

samedi 21 h 30, dimanche 17 h 30

Coordonnées téléphoniques

Vous pouvez nous joindre en composant le : 514 790-2636 ou le 1 800 790-2636.

Radio-Canada vous suggère

  • L'épicerie,Johane Despins,Denis Gagné

    L'épicerie

    Enquêtes, bancs d'essai et tests de goûts pour nous aider à faire les meilleurs choix.

  • Le retour de Enquête ce soir 21h avec Marie-Maude Denis sur ICI Radio-Canada Télé.

    Enquête

    Soyez informé grâce à cette émission de journalisme d'enquête avec Marie-Maude Denis.