•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
ICI Télé
mardi

Passez le mot sur la livraison d’articles commandés en ligne

Matériel d'exercice, baignoires à remous, tondeuses à cheveux, jouets pour enfants et animaux de compagnie… Qu’ont en commun tous ces articles?

Beaucoup de gens les ont commandés en ligne... mais ne les ont jamais reçus.

Si on vous fait croire qu’on va vous livrer un produit et qu’on ne vous le livre jamais, c’est contre la loi au Canada. C’est ce qu’on appelle l’arnaque liée à la « non-livraison ».

Ça se passe en grande partie sur les réseaux sociaux. La tendance est en hausse, surtout depuis le début de la pandémie!

En 2020, les Canadiens ont déclaré avoir perdu 8,7 millions de dollars en commandant ces articles. Le Centre antifraude estime que les pertes réelles sont 20 fois plus grandes.

Comment éviter de se faire prendre au piège?

  • Les fraudeurs font des fautes de frappe, ou d’orthographe. Repérez-les.
  • Ils utilisent à répétition le terme très général « l’article » au lieu de mentionner précisément ce que vous achetez.
  • Leurs sites mentionnent des politiques de retour compliquées.
  • Y a-t-il une adresse? Un numéro de téléphone? Un commerçant crédible est plus susceptible de fournir ses coordonnées. Vérifiez ces informations.
  • Dans votre moteur de recherche, tapez le nom de l’entreprise suivi du mot « arnaque » ou du mot « fraude », ou encore du mot anglais « scam ». Essayez aussi avec « plainte » ou son équivalent anglais « complaint ».
  • Partout au Canada, vous pouvez même vérifier les avis du Bureau d’éthique commerciale de votre province (Better Business Bureau) au sujet du commerçant. Vous pouvez y lire l’évaluation globale du vendeur en ligne, les plaintes et les évaluations de clients.
  • Achetez par carte de crédit. Cela vous donnera une protection supplémentaire au cas où la transaction virerait mal.
  • Méfiez-vous de vous-même. En fin de soirée, vous êtes moins vigilant.

Vous n’avez toujours pas reçu votre colis 30 jours après la commande ou 30 jours après la date de livraison prévue?

  • Une fois ce délai passé, vous pouvez annuler le contrat et exiger un remboursement. Faites-le par écrit pour garder des traces!
  • Toujours pas de nouvelles du commerçant? Vous avez alors deux mois pour demander une rétrofacturation à votre émetteur de carte de crédit.

Passez le mot!


Journaliste : François Sanche
Journaliste à la recherche : Isabelle Roberge
Réalisatrice : Stéphanie Desforges

La boîte à outils

Le 1er mars dernier, le Bureau de la concurrence a avisé les Canadiens de l’existence de cette arnaque. Il vous invite également à vous prêter à son Jeu-questionnaire sur la fraude.

Le Centre antifraude du Canada a publié un avis sur les rnaques liées au défaut de livraison en juin 2020. Le Centre vous explique également les différentes tactiques de fraude en ligne.

Si vous croyez être victime ou si vous connaissez une personne qui a été victime de fraude, veuillez communiquer avec le Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501 ou signaler l’incident en ligne au http://www.centreantifraude.ca.

Lisez les conseils de l'OPC pour annuler un achat commandé sur Internet.

Épisode du mardi 14 septembre 2021 [ Intégrale ]

Segments

ICI Télé
mardi

Coordonnées téléphoniques

Vous pouvez nous joindre en composant le : 514 790-2636 ou le 1 800 790-2636.

Radio-Canada vous suggère

  • L'épicerie,Johane Despins,Denis Gagné

    L'épicerie

    Enquêtes, bancs d'essai et tests de goûts pour nous aider à faire les meilleurs choix.

  • Le retour de Enquête ce soir 21h avec Marie-Maude Denis sur ICI Radio-Canada Télé.

    Enquête

    Soyez informé grâce à cette émission de journalisme d'enquête avec Marie-Maude Denis.