Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
La saison est terminée.
À revoir sur ICI Tou.tv

Ma maison sur un dépotoir

Les maisons des Montréalais sont-elles construites sur d'anciens dépotoirs contaminés? La facture met au jour un problème criant que les autorités publiques ont tenté de cacher à la population : il y a au moins 79 anciens dépotoirs à Montréal. Des centaines de résidences sont construites sur ces sites.

Journaliste : Benoît Giasson
Réalisateur : Paul Morin


La boîte à outils : 

Radio-Canada a compilé les informations contenues dans le rapport sur les anciens dépotoirs de Montréal.

Carte des anciens dépotoirs :

En cliquant ici, vous pouvez consulter la carte qui montre l'emplacement de 62 de ces anciens dépotoirs. Vous pouvez agrandir cette carte interactive pour cibler le secteur qui vous intéresse. Les secteurs en rouge indiquent les endroits où la ville a détecté des biogaz en 1994. Les secteurs en jaune représentent les autres endroits qui ont servi de dépotoirs dans le passé, mais pour lesquels les tests ont révélé peu ou aucun biogaz. Même sans biogaz, ces terrains risquent d'être contaminés. Dans les anciens dépotoirs, on retrouve souvent des hydrocarbures aromatiques polycycliques, des métaux lourds et bien d'autres contaminants.

Mise à jour du 12 avril 2016) : Dans cette carte, les limites des anciens dépotoirs ne sont pas précises. Selon le rapport de 1994, les carrières se trouveraient à l'intérieur des périmètres en rouge ou en jaune. Le 12 avril 2016, la Ville de Montréal publie de nouvelles cartes des anciens dépotoirs. Ces cartes indiquent aussi que les localisations des anciennes carrières sont indéterminées ou approximatives.

Rapport de la ville de Montréal : 
En cliquant ici, vous trouverez le rapport de septembre 1994 intitulé : Anciennes carrières et dépotoirs. Rapport de surveillance des biogaz et de caractérisation des déchets.

Lorsque la ville a remis ce rapport à La facture, trois fonctionnaires du service de l’environnement de la ville de Montréal ont tenu à nous rassurer : aujourd’hui, le risque posé par les biogaz est “minime ou nul”. Cela s’expliquerait par la diminution de l’émanation de biogaz à mesure que le temps passe. La ville a tout de même décidé d’effectuer de nouveaux tests et nous assure qu’elle rendra les résultats disponibles aussitôt que possible. La facture suivra ce dossier de près.

Pour le moment, nous avons des informations uniquement sur les 62 sites indiqués dans le rapport de la ville de 1994. La ville de Montréal s'est engagée à rendre les autres informations disponibles. Il y aurait au moins 79 sites en tout. Dès que nous les aurons, nous mettrons à jour cette page web.

Intenter un recours :
Attention, les délais sont très serrés pour intenter un recours contre une ville. La personne qui découvre que son terrain est situé sur un ancien dépotoir et qui a des dommages doit envoyer un préavis à la ville dans les 15 jours de la connaissance de ce fait. La personne a 6 mois pour intenter un recours en justice. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Émission du 1er décembre 2015 [ Intégrale ]

Segments

La saison est terminée.
À revoir sur ICI Tou.tv

Coordonnées téléphoniques

Vous pouvez nous joindre en composant le : 514 790-2636 ou le 1 800 790-2636.

Radio-Canada vous suggère

  • Animatrices d'Enquête

    Enquête

    Une émission d'affaires publiques audacieuse qui cherche à révéler des faits cachés ou méconnus du public.

  • Image L'épicerie

    L'épicerie

    Passe au peigne fin l'univers agroalimentaire, afin de vous donner les outils pour effectuer les meilleurs choix.

  • Alain Crevier

    Second regard

    Se fait le reflet des grands courants spirituels qui inscrivent l'humain dans son univers par ses reportages uniques et ses entrevues parfois bouleversantes.