•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les bons achats de la semaine

Nos suggestions de bons achats à faire du 29 janvier au 4 février 2015

Chaque semaine, les grandes chaînes d’épiceries du Québec nous envoient leurs suggestions. Nous étudions chacune de leurs propositions, une à une, et nous choisissons celles qui nous paraissent vraiment de bons achats à faire. Comme le reste de émission, ce segment n’est pas commandité par les épiceries. Nous choisissons de le faire parce que nous pensons que cela rend service à notre public, en évitant d’avoir à feuilleter toutes les circulaires.

(Les prix peuvent varier selon les régions.)

Super C

Avocat hass, Mexique, gr 20, 0,99 $
Concombre super sélect, États-Unis ou Mexique, 2/1,69 $
Pommes terre russet, Québec, Canada no 1, 4,54 kg (10 lb), 1,88 $
Tomates rouges, Mexique, catégorie no 1, gr 5x6, 2,18 $/kg
Radis feuille, Mexique, 0,99 $ ch

Metro

Rien à signaler cette semaine.

Marché Richelieu

Tomates raisins, Mexique, catégorie no 1, 227 g, 2/3.00 $

Maxi

Oranges Navel, Espagne, 3,63 kg (8 lb), 4,98 $ ch.
Pommes rouges Délicieuse, Québec ou États-Unis, 1,94 $/kg

Provigo/Loblaws

Filets de saumon Atlantique frais, Chili, 13,21 $/kg

L’Intermarché

Filets de sole, 13,21 $/kg

IGA

Oranges sans pépin des États-Unis ou d’Espagne, caisse de 8lb, 4,99 $

Cuisses de poulet frais avec dos, emballage familial, 2,84 $/kg

Filets de saumon Coho frais, 22,02 $/kg

Les Marchés Tradition

Côtelettes de longe de porc frais, coupe du centre, 4,39 $/kg
Poulet frais moins de 2 kg, 3,51 $/kg

Filets de tilapia frais, 15,41 $/kg

Bonichoix

Rien à signaler cette semaine.

***
Évidemment, les fruiteries, marchés ethniques et du terroir d’ici sont aussi de bons endroits pour trouver des aubaines et faire de belles découvertes. Comme nous ne pouvons pas couvrir toute l’offre alimentaire, dans tous les commerces d’alimentation, nous avons décidé de ne couvrir que les bons achats dans les supermarchés, là où la majorité des consommateurs font leur épicerie. De plus, les commerces d’alimentation spécialisés ont souvent peu de points de vente et ne rejoignent qu’une population limitée. Nous croyons qu’il n’aurait pas été dans un intérêt général, pour toutes les régions du Québec, de connaître leurs propositions.

En espérant que ce service vous satisfait; bonne épicerie !

Épisode du mercredi 28 janvier 2015 [ Intégrale ]

Segments

La saison est maintenant terminée.

Radio-Canada vous suggère

Médias sociaux