Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
ICI Télé
lundi au vendredi de 17 h 30 à 18 h 30 HA, puis de 19 h 30 à 20 h HA
À revoir sur ICI Tou.tv

Épisode du lundi 5 février 2018

NOTRE INVITÉE TOUT LE MONDE EN PARLE : NATALIE STAKE-DOUCET

Natalie Stake-Doucet est infirmière et étudiante au doctorat à l’Université de Montréal. Elle dénonce les conditions de travail de sa profession dans une lettre parue le 1er février dernier dans La Presse. Avoir la vocation ne justifie pas les mauvaises conditions de pratique selon ce qu’elle affirmait hier à Tout le monde à parle. La chercheuse veut pouvoir dénoncer ce qui ne tourne pas rond dans le système public de santé.

L'infirmière Nathalie Stake-Doucet et André Robitaille
L'infirmière Nathalie Stake-Doucet et André Robitaille Photo : Radio-Canada

ISABELLE LACASSE

Programme de dépistage de la surdité chez les nouveau-nés

Au Québec, de 4 à 6 bébés sur 1000 naissent avec une surdité de différents degrés, à une ou aux deux oreilles. Pour 1 bébé sur 1000, la surdité est assez importante pour que l'enfant entende très mal ou n'entende pas du tout.

Dès les premiers mois de sa vie, un enfant commence à développer sa capacité à communiquer grâce à son audition. C’est pourquoi le Programme québécois de dépistage de la surdité chez les nouveau-nés est proposé aux parents dès les premières heures de vie de leur enfant. L’implantation se fait graduellement depuis 2013. L’hôpital Ste-Justine étant le premier endroit où le programme a été offert. Le dépistage est gratuit et offert aux parents sur une base volontaire. Les tests de dépistage sont rapides, sans douleur pour le nouveau-né, et peuvent même être faits pendant son sommeil.

Consultez le site de l’Association du Québec pour enfants avec problèmes auditifs (AQEPA) pour connaître toutes les ressources disponibles pour voir à la santé auditive de vos enfants. Regardez cette vidéo très touchante d’un bébé qui entend pour la première fois.

PASCALE LÉVESQUE

Pourquoi exporter notre électricité?

Hydro-Québec a remporté la semaine dernière le plus gros contrat de son histoire : le Massachusetts a retenu son projet de ligne à haute tension Northern Pass pour la vente d’électricité en Nouvelle-Angleterre. Pourquoi la société d’État mise-t-elle sur l’exportation? D’abord parce que nous avons des surplus d’électricité. Si le premier mandat d’Hydro-Québec est de fournir de l’électricité aux consommateurs et aux entreprises du Québec, son véritable marché est beaucoup plus vaste : il inclut les provinces canadiennes voisines et le nord-est des États-Unis.

Les marchés d’exportations constituent également l’avenue la plus prometteuse pour gonfler les profits d’Hydro-Québec, alors que la consommation locale ne connaît pas de croissance depuis 2007.

VINCENT BOLDUC - ON RÈGLE ÇA!

L’interdiction de stationner la nuit dans la rue en hiver

Dans la plupart des villes telles St-Jérôme, Varennes et Matane l’interdiction de stationnement dans la rue s’applique durant toute la saison hivernale. Par contre, au cours des dernières années, de plus en plus de municipalités lèvent cette interdiction pour l’appliquer seulement lors des périodes de déneigement comme à Longueuil, Québec, Shawinigan et Saint-Jean-sur-Richelieu. Des villes permettent le stationnement de nuit aux détenteurs de permis tels Gatineau et Saint-Hyacinthe. L'application mobile Info-Neige informe sur l'état du chargement de la neige à Montréal. Quiconque contrevient à une interdiction de stationnement qui bloque le travail des déneigeuses est passible, en plus des frais, d'une amende de 100 $ environ, selon les municipalités, et d’un remorquage.

MARIE LABERGE

L’endurance

L’endurance peut prendre plusieurs formes; mentale, morale, physique et même métaphysique. Cette semaine, Marie Laberge nous fait découvrir différentes oeuvres telles Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud et Un long chemin vers la liberté
de Nelson Mandela qui mettent de l’avant des personnages qui ont fait preuve d’endurance de différentes façons.

André Robitaille et ses deux collaborateurs sur le palteau d'Entrée principale
Marie Laberge Sébastien Kfoury et André Robitaille Photo : Radio-Canada

SÉBASTIEN KFOURY

La mode des nouveaux croisements canins

Les chiens croisés font fureur et de plus en plus de nouveaux croisements font leur apparition dans l’univers canin. Malheureusement, cette nouvelle tendance n’est pas sans risque. Y-a-t-il un Impact sur les maladies génétiques Quels sont les points positifs et négatifs de cette tendance? Notre vétérinaire, Dr. Sébastien Kfoury, fait le tour de la question.

LES PRISES DU JOUR

ANDRÉ

Louis Courchesne et André Robitaille
Louis Courchesne et André Robitaille Photo : Radio-Canada

LOUIS

ISABELLE

VINCENT

MARIE LABERGE

Segments

  • Entrevue avec l'infirmière Nathalie Stake-Doucet

    Entrevue avec l'infirmière Natalie Stake-Doucet

    Natalie Stake-Doucet est infirmière et étudiante au doctorat à l'Université de Montréal.

  • Dépister la surdité chez les nouveau nés

    Dépister la surdité chez les nouveau nés

    Au Québec, de 4 à 6 bébés sur 1000 naissent avec une surdité de différents degrés, à une ou aux deux oreilles. Pour 1 bébé sur 1000, la surdité est assez importante pour que l'enfant entende très mal ou n'entende pas du tout.

  • Les croisements de chien

    La mode des nouveaux croisements canins

    Les chiens croisés font fureur et de plus en plus de nouveaux croisements font leur apparition dans l'univers canin. Malheureusement, cette nouvelle tendance n'est pas sans risque. Y-a-t-il un Impact sur les maladies génétiques Quels sont les points positifs et négatifs de cette tendance? Notre vétérinaire, Dr. Sébastien Kfoury, fait le tour de la question.

ICI Télé
lundi au vendredi de 17 h 30 à 18 h 30 HA, puis de 19 h 30 à 20 h HA
À revoir sur ICI Tou.tv

Invités semaine du 21 mai

Lundi
Fabrice Vil, Meeker Guerrier, Vincent Graton

Mardi
Dan Bigras, Julie Pelletier

Mercredi
Charles Tisseyre, David Desjardins et on prend un café avec Louise Lecavalier

Jeudi
Christine Laliberté, Raed Hammoud

Vendredi
Isabelle Ménard, Tatiana Polevoy et notre invité spécial Émilie Bibeau

Médias sociaux

Radio-Canada vous suggère