•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

150 ans de génétique moderne

Il y a 150 ans, au monastère de Brno, dans l’actuelle République tchèque, un moine anonyme cultive des petits pois. Il s’appelle Gregor Mendel. De ses expériences vont naître les lois mendéliennes de l’hérédité. Il est le premier à parler de caractère récessif et dominant. Ce moine jardinier est passé à l’histoire comme le père de la génétique.

Journaliste:
Claude D’Astous

Réalisateur:
Yves Lévesque

Segments

La saison est maintenant terminée.

Radio-Canada vous suggère

  • Explora

    ICI Explora

    Plongez dans les mondes fascinants de la santé, l’environnement, la nature et la science

Médias sociaux