Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
ICI RDI
lundi au vendredi Rediffusion : lundi au vendredi minuit

Édition du 1er août 2018

Polluer coûtera moins cher que prévu

La taxe sur le carbone sera moins élevée que prévu pour les grands pollueurs du pays. Le gouvernement Trudeau dit vouloir s'assurer que les entreprises canadiennes restent compétitives. Selon le plan initial, les entreprises devaient payer une taxe sur 30 % de leur émission de GES. Ce niveau sera abaissé à 20 % et descendra jusqu'à 10 % pour les secteurs considérés à risque, comme les industries du ciment, du fer et de l'acier, de la chaux et l'engrais azoté.

Est-ce une décision politique ou économique? Deux visions s’affrontent sur la question.

  • La réaction de Carol Montreuil, vice-président, Est du Canada, Association canadienne des carburants
  • Le point de vue d’Alain Webster, professeur en économie de l'environnement, Université de Sherbrooke

Le président américain exprime son « opinion »

Nouveau chapitre dans l'escalade des tensions entre le président Trump et le procureur Mueller, qui enquête sur l'ingérence russe dans la dernière campagne présidentielle. Encore une fois, c'est avec des tweets que le président américain a rajouté de l'huile sur le feu. Il a suggéré à son secrétaire à la Justice d’arrêter l’enquête. Cette sortie du président peut-elle être perçue comme une tentative d'ingérence ou d'obstruction à la justice?

  • Les explications de Christophe Cloutier-Roy, chercheur en résidence à l'Observatoire sur les États-Unis et doctorant en science politique UQAM

Les animaux victimes de la canicule

La vague de chaleur de juillet cause beaucoup de soucis aux agriculteurs et provoque de la mortalité chez les animaux de ferme. En moins de deux semaines, au début de l'été, la quantité de carcasses d'animaux morts récupérées dans les fermes du Québec a augmenté de 47 %. Les porcs sont particulièrement fragiles.

  • Le point avec René Roy, président des Éleveurs de porcs de la Beauce et 2e vice-président pour le Québec du Conseil canadien du porc

Exploitation sexuelle « endémique » dans l’humanitaire

Le problème de l'exploitation sexuelle est « endémique » dans le secteur de l'aide humanitaire, qui n'en a pas fait assez pour tenter de l'éliminer. Une attitude qui frise « la complicité », selon un rapport parlementaire britannique publié ce mardi. Ce rapport de la Commission du Développement international de la Chambre des communes fait suite au scandale provoqué par les révélations d'abus sexuels commis par certains employés de l'ONG britannique Oxfam, après le séisme dévastateur de 2010 en Haïti. Ces révélations avaient déclenché une cascade de plaintes.

Les députés britanniques recommandent notamment le déploiement d'un registre mondial des travailleurs humanitaires pour empêcher les prédateurs sexuels de se maintenir en passant d'une ONG à une autre.

  • Entrevue avec François Audet, directeur de l'Observatoire canadien sur les crises et l'action humanitaire et professeur à l'UQAM

Segments

  • Polluer coûtera moins cher que prévu

    Polluer coûtera moins cher que prévu

    Ottawa va réduire le fardeau de la taxe carbone pour les grands pollueurs... est-ce une décision politique ou économique? Entrevue avec Carol Montreuil et Alain Webster.

  • Surveiller ceux censés aider

    Surveiller ceux censés aider

    Un rapport du Parlement britannique conclut que le problème de l'exploitation sexuelle serait « endémique » dans le secteur de l'aide humanitaire. Entrevue avec François Audet.

ICI RDI
lundi au vendredi Rediffusion : lundi au vendredi minuit

Pour nous joindre

Adresse postale

24|60
Le réseau de l'information
1400, boul. René-Lévesque Est
Montréal, Québec, H2L 2M2

Écrivez-nous

Médias sociaux