•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

AnalyseL’ombre de Patrick Mahomes plane sur le trône de Tom Brady

Les joueurs des Chiefs Mecole Hardman et Patrick Mahomes célèbrent leur victoire au Super Bowl.

Mecole Hardman a attrapé la passe de touché victorieuse de Patrick Mahomes, qui a décroché le titre de joueur par excellence au Super Bowl pour la troisième fois de sa carrière.

Photo : Getty Images / Ethan Miller

Les Chiefs de Kansas City ont maintenu leur emprise sur le trophée Vince-Lombardi. Les doubles tenants du titre du Super Bowl ont ainsi cimenté leur statut de dynastie qui pourrait fort bien s'accroître au cours des prochaines saisons.

Chaque décennie a consacré sa dynastie depuis l'introduction du Super Bowl en 1967.

Les Packers de Green Bay ont été les premiers à obtenir cette étiquette, avant de transmettre le flambeau aux Steelers de Pittsburgh, qui l'ont remis aux 49ers de San Francisco, par la suite aux Cowboys de Dallas et enfin aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Les Chiefs se retrouvent désormais aux côtés de ces organisations qui sont entrées dans la légende par le passé. Ils ont bouclé la boucle avec les 49ers, qu'ils avaient déjà vaincus à la grand-messe du football en 2020 pour lancer leur suprématie.

Kansas City a maintenant remporté les honneurs d'un troisième Super Bowl en quatre participations sur cinq ans. Et aucun signe de ralentissement n'est perceptible à la lumière des récentes performances.

Certes, les protégés d'Andy Reid ont posé un genou au sol en seconde moitié de saison en présentant un piètre rendement de 3-5 entre la fin du mois d'octobre et Noël. De nouvelles interrogations, s'ajoutant à celles existantes, ont découlé de ce creux de vague.

Ils étaient plus chancelants que jamais, principalement sur le plan offensif, jusqu'à ce que Patrick Mahomes prenne les choses en main au tournant du Nouvel An. La défense a affiché plus de constance durant la campagne et permis à l'équipe de se maintenir à flot, le temps que l'attaque reprenne ses repères pour fournir une combinaison de premier ordre.

Il s'agit d'une occasion ratée pour les adversaires des Chiefs, qui n'ont pas su porter le coup décisif quand les champions titubaient durant le calendrier. Ni pendant les éliminatoires, d'ailleurs, les 49ers l'ayant à nouveau constaté.

Les représentants du Missouri ont montré cette année qu'ils étaient en mesure de décrocher la palme en disputant une demi-finale et une finale d'association loin de Kansas City. Peu importe l'environnement ou le contexte, ils ont cette faculté de s'élever lors de moments où l'enjeu grimpe.

L'ADN des gagnants, quoi.

L'avenir ne s'annonce pas plus rose pour des concurrents comme les Ravens de Baltimore ou les Bills de Buffalo, pressentis pour régner sur l'Américaine depuis un certain temps. Ils n'ont pu répondre aux attentes, car ils ont généralement été stoppés par les Chiefs.

Un joueur de football effectue un plaqué sur un adversaire.

Chris Jones a enregistré 10,5 sacs cette saison pour porter sa récolte à 67 au cours des six dernières campagnes.

Photo : Getty Images / Timothy T Ludwig

Avec une moyenne d'âge légèrement inférieure à 26 ans, selon NFL Research, la défense des Chiefs est la plus jeune aux quatre coins du circuit Goodell. L'unité s'est taillé une place parmi l'élite de la Ligue nationale de football (NFL) et devrait conserver les principales pièces maîtresses à sa réussite.

Seule ombre au tableau : Chris Jones. Le plaqueur de 29 ans, pierre angulaire de la ligne défensive de Kansas City, ainsi qu'une référence à sa position, verra bientôt son contrat arriver à échéance.

Le vétéran, nommé aux cinq derniers Pro Bowl et deux fois d'affilée dans la première équipe d'étoiles de la NFL, pourrait cependant recevoir l'étiquette de joueur de concession des Chiefs, ce qui l'empêcherait de s'aventurer sur le marché de l'autonomie.

Une défense combinant la jeunesse et l'expérience de la victoire en éliminatoires ne court pas les rues. Si l'on ajoute à l'équation le meilleur quart-arrière de sa génération, il en résulte de grandes aspirations pour la suite de cette dynastie.

Les rares quarts partants couronnés à trois reprises :

  • Tom Brady : 7 victoires en 10 Super Bowls
  • Joe Montana : 4 victoires en 4 Super Bowls
  • Terry Bradshaw : 4 victoires en 4 Super Bowls
  • Patrick Mahomes : 3 victoires en 4 Super Bowls
  • Troy Aikman : 3 victoires en 3 Super Bowls

Jusqu'où ira Mahomes?

Patrick Mahomes n'a que six saisons en tant que partant, mais il présente déjà un curriculum vitae à faire l'envie de tout un chacun. Même les plus grands de sa profession.

Ses prouesses en éliminatoires n'ont d'égal que la domination de Tom Brady, qui paraissait indétrônable à la suite de son septième championnat, en 2021, remporté avec les Buccaneers de Tampa Bay contre les Chiefs, justement.

Presque trois ans plus tard, le discours est fort différent : l'ombre de Mahomes plane sur le trône de Brady.

Il reste certainement quelques paliers à franchir pour que le quart des Chiefs déloge celui qui a formé sa renommée avec les Patriots. N'empêche, il engrange les succès à un rythme qui relève du prodige.

Le quart-arrière Patrick Mahomes effectue une passe.

Patrick Mahomes affiche un ratio de passes de touché et d'interceptions de 219-63 en 96 matchs de saison, ainsi que 41-8 en 18 rencontres éliminatoires.

Photo : Getty Images / David Eulitt

Le palmarès de Mahomes compte trois sacres du Super Bowl, tout autant de titres de joueur par excellence en finale, à l'âge de 28 ans seulement. La longévité de sa carrière, étroitement liée à sa capacité à surmonter les blessures, fera probablement foi de tout dans sa quête de rejoindre le célèbre no 12 au firmament.

Mahomes a survécu sans trop de difficultés au départ du receveur éloigné Tyreek Hill en 2022. Il a entretenu ses standards d'excellence et a prouvé qu'il n'avait guère besoin d'un arsenal complet pour mettre la main sur le trophée Vince-Lombardi. Sa seule présence dans l'effectif suffit.

Fraîchement couronnés de manière consécutive, les Chiefs lorgnent une troisième conquête de suite, du jamais-vu dans l'histoire de la NFL. Ce fait d'armes inédit a toujours échappé aux rares doubles vainqueurs du Super Bowl, les derniers en lice étant les Patriots (2004 et 2005).

Sur les traces de Brady, en pleine ascension, Mahomes aura la possibilité la saison prochaine de réaliser un exploit qui pourrait le distinguer de son prédécesseur.

Les quarts-arrières Tom Brady et Patrick Mahomes sont face-à-face sur un terrain de football.

Seuls Tom Brady (35) et Joe Montana (16) ont obtenu plus de victoires en éliminatoires que Patrick Mahomes (15).

Photo : usa today sports / Paul Rutherford

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Sports

Analyses, chroniques et bien plus encore! Suivez l’actualité sportive au-delà des résultats.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Sports.