•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada trébuche face à l’Espagne aux qualifications olympiques

Elle tient le ballon dans sa main gauche.

Shay Colley à l'assaut de la défense et du panier espagnol.

Photo : afp via getty images / ATTILA KISBENEDEK

L’équipe canadienne féminine de basketball a subi un premier échec de 55-60 aux mains des Espagnoles au tournoi de qualification olympique vendredi, à Sopron, en Hongrie.

Après un mauvais début de rencontre qui a vu leurs adversaires (1-1) inscrire les 11 premiers points, les Canadiennes (1-1) se sont ressaisies tant en défense qu’en attaque.

S’en est suivi une séquence au cours de laquelle l’Espagne a perdu la possession du ballon à deux reprises pour avoir dépassé la limite des 24 secondes pour prendre un lancer au panier. Le Canada a surgi avec 12 points sans riposte pour prendre l’avance.

Le deuxième quart a vu le balancier retourner dans le camp ibérique qui a profité de plusieurs fautes de la défense canadienne. Limité à 13 points dans cette seconde période, le Canada accusait un retard de 25-36 à la pause.

De manière étonnante, les Canadiennes se sont imposées tôt au troisième quart avec 23 points contre 9 en route vers une égalisation à 38-38. Puis, elles menaient 48-45 avec 10 minutes à jouer.

Dans un dernier quart à haute tension, cette l'avance est demeurée précaire. L'Espagne a repris l'avantage avec un peu plus de deux minutes à écouler au match et n'a plus été inquiétée.

Je suis fière de mes coéquipières pour leur effort soutenu jusqu'à la fin du match, a déclaré Natalie Achonwa. On a mal commencé le premier quart, mais après la mi-temps, l'entraîneur nous a mis au défi de revenir avec plus d'énergie et je suis contente de la façon avec laquelle on a répondu. On garde la tête haute parce que ce tournoi n'est pas terminé et qu'il nous reste un autre match à jouer.

Je suis très, très content de la façon dont les joueuses ont attaqué la deuxième mi-temps. C'était une bonne leçon pour nous, a dit l'entraîneur canadien Victor Lapena.

Comme elle l'avait fait jeudi contre les Hongroises, Kayla Alexander a été au cœur de la production canadienne avec 17 points et 14 rebonds. Meagan Gustafson et Queralt Casas ont orchestré la riposte de l’Espagne (no 4) avec 16 et 13 points respectivement.

Avec la victoire de 81-75 des Hongroises (1-1) sur les Japonaises (1-1), on se retrouve avec une quadruple égalité au classement.

Ainsi, les duels Canada-Japon et Espagne-Hongrie, dimanche, feront foi de tout. Les trois premières nations du groupe décrocheront leur place pour les JO.

Trois autres compétitions à quatre équipes se déroulent simultanément à Anvers en Belgique, à Belém au Brésil et à Xian en Chine.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Sports

Analyses, chroniques et bien plus encore! Suivez l’actualité sportive au-delà des résultats.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Sports.