•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marion Thénault s’impose en saut acrobatique à Ruka

La skieuse Marion Thénault effectue une manoeuvre dans les airs.

Marion Thénault

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Sportcom

Marion Thénault a remporté la première épreuve des sauts de la saison à la Coupe du monde de Ruka, en Finlande, dimanche.

La skieuse acrobatique a fini en tête des qualifications en début de journée, puis l'Australienne Danielle Scott l’a provisoirement devancée lors de la première finale.

La Québécoise n’a laissé place à aucun doute une fois arrivée en grande finale avec un saut qui lui a valu 99,05 points. Dernière à s’élancer, Scott n’a pas réussi à détrôner Thénault et a obtenu 88,47 points. La Kazakhe Zhanbota Aldabergenova a complété le podium avec 77,43 points.

C’est la deuxième année de suite que l’athlète de Sherbrooke monte sur le podium à Ruka, mais c'est la première fois qu’elle y décroche la médaille d’or. Elle avait reçu l’argent la saison passée, tout juste derrière Danielle Scott.

C’est quand même cool de commencer avec le maillot jaune. Ça met de la pression, mais c’est une pression que je veux avoir!

Une citation de Marion Thénault, skieuse acrobatique

La semaine d’entraînement qui a précédé la compétition ne s’est pas déroulée comme l’aurait souhaité la médaillée d’or en Finlande. Le vent a compliqué la tâche des athlètes dans leurs sauts et a semé le doute dans l’esprit de la Sherbrookoise en vue de cette première Coupe du monde du calendrier.

Je n’ai pas atterri autant que je le voulais et ça m’a joué dans la tête, a-t-elle précisé. J’ai commencé à avoir plus de misère à me faire confiance en entrant en compétition […] Je sais que si je réussis mes sauts, je peux gagner, mais je doutais d’en être capable. Je sais qu’ils sont en moi : il faut juste que je les trouve.

Il s’agit de sa troisième victoire en Coupe du monde après celle d’Almaty, en 2021, et celle au Relais de Lac-Beauport l’an dernier. Elle totalise huit médailles à ce jour.

Après mon dernier saut, j’avais fait mon travail. J’avais réussi le saut que je suis capable de faire et c’est vraiment ça dont j’étais contente. J’étais soulagée d’être passée à travers mes doutes. J’avais fait mon meilleur pointage et je savais que ça allait être un défi pour Danielle Scott de me battre.

Charlie Fontaine (67,60) a aussi accédé à la première finale et a conclu à la 11e place. Alexandra Montminy s’est quant à elle classée 22e des qualifications grâce à ses 43,42 points.

À l’épreuve masculine, Lewis Irving a été le seul Canadien à atteindre la grande finale. Victime d’une chute, il a conclu sa journée au 6e rang avec 72,12 points. De son côté, Alexandre Duchaine (96,02) a terminé 8e de la première finale.

Alec Haineault (13e, 102,18), Victor Primeau (14e, 98,67), Émile Nadeau (18e, 93,10) et Miha Fontaine (20e, 87,67) ont tous été stoppés dans les qualifications.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Sports

Analyses, chroniques et bien plus encore! Suivez l’actualité sportive au-delà des résultats.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Sports.