•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois médailles canadiennes en judo aux Jeux de la Francophonie

Trois judokas canadiens sourient pour la photo avec leurs médailles autour du cou.

Julien Frascadore entouré d'Evelyn Beaton (à gauche) et de Charlise Isabelle Medilo

Photo : Judo Canada

Radio-Canada

Le Québécois Julien Frascadore (-66 kg) a remporté, mercredi, une superbe médaille d'or, tandis que Charlise Isabelle Melido (-48 kg) et Evelyn Beacon (-52 kg) ont obtenu le bronze aux Jeux de la Francophonie.

Le Canada a donc fait une belle récolte au tournoi de judo, disputé au stade Tata Rapaël de Kinshasa, au Congo.

Tout d'abord, Frascadore, classé au 120e rang mondial chez les séniors, a battu en finale le Gabonais Fernand Nkero, no 1 au classement mondial junior et 126e chez les séniors.

L'athlète de Beauport de 23 ans a réussi un waza-ari à la 90e seconde du combat de 4 minutes pour prendre les devants. Il a tenu bon malgré deux pénalités (shidos). Il a dû faire attention, car trois shidos provoquent l'élimination.

Quatre judokas sur un podium avec leurs médailles autour du cou.

Julien Frascadore, médaillé d'or à Kinshasa

Photo : Judo Canada

Frascadore a été récompensé par la médaille d'or pour conclure une journée parfaite. Il avait terminé 2e au tournoi panaméricain de Saint-Domingue, le 22 avril.

Les shidos sont arrivés rapidement, mais j’avais confiance. J’étais en contrôle et mon entraîneur m’a dit de garder la stratégie et de bien jouer mes cartes. J’avais l’avantage et je devais être intelligent dans ma façon de combattre pour gagner, a-t-il indiqué.

Il a dû composer avec une foule bruyante, mais sympathique. Pour se rendre jusqu'au combat pour la médaille d'or, il a d’abord battu Joe Haddad du Liban, Rovernie Pillay des Seychelles et Mouhamedou Mboup du Sénégal.

Je ne savais pas à quoi m’attendre avant d’arriver ici, a-t-il affirmé. Il y a beaucoup de gens dans les estrades et ils chantaient vraiment fort! Ça m’a demandé un peu d’adaptation. On n’est pas habitué en judo de voir autant de gens crier et chanter sans arrêt. Mais au final, j’ai su profiter de cette belle ambiance.

Les Canadiennes en bronze

Charlise Isabelle Medilo a participé à l'un des deux combats pour la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 48 kg.

Une judoka tient son adversaire, couchée, au sol.

Charlise Isabelle Medilo

Photo : IJF / Tamara Kulumbegashvili

Battue en quarts de finale et obligée de passer par le repêchage, la Britanno-Colombienne de 18 ans a vaincu par ippon Gemina Ntima Mputuilu, de la République démocratique du Congo, après 1:34 pour accéder au podium.

Je visualisais ce que j’avais à faire et je me suis concentrée sur mon plan de match, a-t-elle raconté. Mon but était d’attaquer avant qu’elle puisse m’attaquer, et je crois que ça a bien fonctionné. Plus vite j’attaquais, plus ce serait difficile pour elle d’imposer son style de judo.

Medilo est 103e au classement mondial junior.

Enfin, Evelyn Beaton combattait pour le bronze dans la catégorie des moins de 73 kg.

Une judoka pose de face pour une photo officielle en uniforme de Judo Canada.

Evelyn Beaton

Photo : Judo Canada

Battue en demi-finale (ippon) par la Camerounaise Marie Céline Baba Matia, 2e au classement mondial junior, la judoka albertaine de 18 ans a défait Mireille Ifaliana Andriamifehy, de Madagascar, dans le combat pour la médaille de bronze.

C'est grâce à un waza-ari après 3:07 de combat qu'elle a pu monter sur la troisième marche du podium.

Je suis un peu déçue parce que je voulais faire mieux ici. J’ai réussi à me ressaisir malgré la défaite en demi-finale, et j’ai tout de même pu finir le travail une séquence à la fois. J’ai essayé de me concentrer sur les petits détails et ce que je pouvais contrôler, a souligné Beaton.

Elle est 28e au classement mondial junior. Elle avait fini au 2e rang de la Coupe européenne de Sarajevo, le 18 mars.

Avec ces trois récompenses du jour, le Canada est maintenant 8e au tableau des médailles (3-1-3).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Sports

Analyses, chroniques et bien plus encore! Suivez l’actualité sportive au-delà des résultats.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Sports.