•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une équipe professionnelle féminine n’est pas dans les plans du CF Montréal

Un homme en complet devant un fond bleu sur lequel on peut lire : CF Montréal.

Gabriel Gervais, président et chef de la direction du CF Montréal

Photo : Twitter/CF Montréal

Le message du président Gabriel Gervais n'aurait pas pu être plus clair. À court terme, le CF Montréal n'aura pas d'équipe professionnelle de soccer féminin.

Il rencontrait les médias mardi pour discuter du départ de l'entraîneur Wilfried Nancy, quelques heures à peine après l'annonce de la création d'une nouvelle ligue professionnelle féminine.

Pour le moment, le CFM ne prévoit pas imiter les Foothill de Calgary ni les Whitecaps de Vancouver qui ont déjà confirmé qu'ils se joindraient à la ligue qui verra le jour en 2025.

À court terme, en toute transparence, ce n’est pas dans les plans d'avoir un club professionnel féminin à Montréal. Ce qu’on veut faire, c’est de développer une académie féminine. C’est quelque chose qu’on veut annoncer bientôt, a affirmé le président et chef de la direction.

Nancy, c'est fini

BALADO • Tellement soccer

Le balado Tellement soccer.

S’il y a une équipe professionnelle, que ce soit ici à Montréal ou à Québec, c’est sûr qu’on va leur tendre la main pour les aider d’une quelconque façon, a-t-il ajouté. À travers l’académie, ça peut être un moteur pour générer des talents qui peuvent aller jouer dans cette équipe.

Dès son arrivée en poste, Gabriel Gervais avait parlé des difficultés financières du CF Montréal. Il avance que c'est la raison pour laquelle il est impensable, pour le moment, d'investir dans un club féminin.

Si on prend du recul, on est sorti de la pandémie, on est sorti du changement de marque, du nom et de tout ça. Il y a une certaine stabilité que nous devons amener au niveau des finances. J’ai toujours été ouvert. On perd entre 10 et 15 millions chaque année, alors il faut stabiliser ça avant de pouvoir investir dans d’autres projets.

La nouvelle ligue professionnelle comptera huit équipes canadiennes, quatre dans l’Est et quatre dans l’Ouest. C'est l'ancienne internationale canadienne Diana Matheson qui est à la barre de ce projet.

Sur le même sujet :

Bandeau consultez Tellement soccer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...