•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chronique

Invraisemblable, le départ de Wilfried Nancy

Il est accroupi sur le bord du terrain pour regarder son équipe jouer.

Wilfried Nancy

Photo : Jasen Vinlove-USA TODAY Sports

La rumeur qui courait depuis quelques semaines était donc bien vraie.

Wilfried Nancy quitte le CF Montréal pour devenir le nouvel entraîneur-chef du Crew de Columbus.

Une nouvelle invraisemblable à mes yeux au vu de la saison exceptionnelle vécue par le Bleu-blanc-noir.

Wilfried Nancy semblait répondre à tous les critères requis pour faire progresser le CFM.

En tant qu’ancien joueur, je peux vous dire que le style et la philosophie de jeu étaient des sujets prépondérants dans le vestiaire durant de nombreuses années.

Les nombreux changements d’entraîneurs lors des premières années en MLS nous rendaient la tâche bien plus difficile et nous forçaient, les joueurs, à prendre plus le leadership pour espérer atteindre nos objectifs collectifs.

L’an dernier, c’était la première fois que le club me donnait l’impression de répondre à toutes ces interrogations en s’appuyant sur le savoir de Wilfried Nancy.

Il donne des directives de la ligne de touche.

Wilfried Nancy

Photo : AP / Jeff Dean

Un collectif huilé de jeunes talents qui explosent aux yeux de l’Europe et un public enfin de retour au stade après un divorce causé par les nombreux virages du club sur le plan marketing.

Un homme qui a flirté avec le titre d’entraîneur de l’année et qui a été plébiscité par tous les observateurs gravitant autour de la MLS.

De nombreuses promesses qui s’envolent en un éclat et qui donnent l’impression de devoir rebâtir un nouveau projet… encore une fois!

En plus de Nancy, de nombreux joueurs ne seront pas de retour la saison prochaine (Ismaël Koné, Alistair Johnston, Victor Wanyama et tant d’autres…).

De quoi donner l’impression d’un grand senti de gâchis.

Aucun argument sportif ne saurait expliquer cette issue malheureuse.

Wilfried vit à Montréal depuis plus d’une décennie.

Lors d'un match, il pointe vers le terrain des lignes de côté.

Wilfried Nancy

Photo : AP / Mark Humphrey

Un conflit de vestiaire entre le propriétaire Joey Saputo et Wilfried Nancy serait à l’origine de cette décision, après la défaite du 9 juillet dernier face à Kansas City au stade Saputo.

Un point de non-retour qui mène donc le technicien français à être le grand gagnant de cette histoire.

Le Crew de Columbus est une équipe ambitieuse qui lui permettra de rayonner encore plus dans la MLS.

J’ai, par contre, beaucoup d’inquiétude concernant le CFM.

Il faudra tout d’abord trouver un entraîneur qui collera parfaitement avec la philosophie mise en place par Olivier Renard depuis son arrivée, et espérer que la saison qui s’annonce soit une totale réussite afin de faire oublier cette mésaventure sportive.

Bandeau consultez Tellement soccer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...