•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fred McGriff voit enfin s’ouvrir les portes du Temple de la renommée du baseball

Barry Bonds, Roger Clemens et Curt Schilling sont ignorés par le comité.

Il regarde vers sa gauche sur le terrain.

Fred McGriff a pris sa retraite en 2004.

Photo : Getty Images / Stephen Dunn

Associated Press

Dix-huit ans après avoir pris sa retraite, l'ancien joueur de premier but des Blue Jays de Toronto, Fred McGriff, a reçu l'appel du Temple de la renommée du baseball dimanche.

L'ancien frappeur de puissance de 59 ans a terminé sa carrière de 19 saisons dans les ligues majeures avec une moyenne au bâton de ,284, 493 circuits et 1550 points produits. Il avait disputé les cinq premières années de sa carrière avec les Blue Jays.

McGriff est aussi connu à Toronto parce qu'il a été échangé aux Padres de San Diego en compagnie de Tony Fernandez en 1990. En retour de ses services, Toronto a obtenu Joe Carter et Roberto Alomar, deux joueurs qui lui permettront de gagner deux séries mondiales d'affilée, en 1991 et 1992.

Après son départ de Toronto, McGriff sera sélectionné cinq fois au match des étoiles et il remportera aussi la Série mondiale en 1995, avec les Braves d'Atlanta.

Il a reçu un appui unanime des 16 membres du comité de l'ère contemporaine du baseball, composé de membres du Temple de la renommée, de dirigeants et de chroniqueurs.

Ce comité examine les candidatures des joueurs qui ont principalement joué dans les années 80 et les suivantes. Un joueur a besoin d'obtenir 75 % des votes.

McGriff a reçu 169 votes (39,8 %) à sa dernière année sur le scrutin de l'Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique (BBWAA), en 2019. Il sera maintenant intronisé à Cooperstown le 23 juillet, avec quiconque sera choisi le 24 janvier prochain.

Bonds, Clemens et Schilling ignorés

Roger Clemens lors d'un match à Boston en 1986.

Roger Clemens a passé 13 années dans l'uniforme des Red Sox de Boston avant de se joindre aux Blue Jays.

Photo : Associated Press

Barry Bonds, Roger Clemens et Curt Schilling pouvaient également entrer au Temple de cette façon cette année. Il s'agissait de la première fois que leurs carrières étaient scrutées par le comité du Temple de la renommée depuis leur 10e et dernière apparition sur le bulletin de vote.

Bonds et Clemens ont été accusés d'avoir utilisé des stéroïdes, tandis que Schilling a perdu la faveur des journalistes et du grand public quand il a partagé des remarques haineuses à l'endroit des musulmans, des personnes transgenres, des journalistes et d'autres encore.

Bonds, Clemens et Schilling sont arrivés à court en janvier lors de leur dernière tentative auprès de la BBWAA. Bonds avait alors reçu 66 % des votes, Clemens 65,2 % et Schilling 58,6 %.

Rafael Palmeiro, Albert Belle, Don Mattingly et Dale Murphy étaient les quatre joueurs sur le bulletin du comité qui en comptaient huit. Mattingly était le joueur le plus près des 75 % requis avec 50 % d'appui.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...