•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éliot Grondin lance sa saison avec une médaille

Un planchiste lève sa planche pour passer le fil d'arrivée afin de devancer son adversaire.

Éliot Grondin lors des Jeux de Pékin

Photo : Getty Images / Maja Hitij

Radio-Canada

Le Québécois Éliot Grondin entame la saison de Coupe du monde en snowboard cross du bon pied.

L’athlète de Sainte-Marie a décroché la médaille de bronze à la toute première épreuve de la saison.

Cinquième à l’issue des qualifications vendredi à la Coupe du monde des Deux Alpes en France, le planchiste a réussi à grimper sur la troisième marche dimanche.

C’est l’Allemand Martin Noerl qui a été le plus rapide avec un chrono de 1 min 6 s 47/100, suivi de l’Italien Omar Visintin (+0,21) et de Grondin (+0,37).

Éliot Grondin

Éliot Grondin

Photo : Francine Huppé

Je suis super content de commencer la saison sur un podium, a dit le planchiste après la course. C’est déjà beaucoup mieux que l’an dernier. Les conditions n'étaient vraiment pas faciles, il y avait beaucoup de vent, il faisait froid et il neigeait. De réussir à sortir de ça avec une 3e place, c'est sûr que pour un début de saison, c’est super.

Après avoir évité une chute en début de parcours, le Québécois s'est retrouvé 4e et a dû être patient avant d'avoir une occasion de dépasser son adversaire espagnol. Ce premier podium en ouverture de la saison est de bon augure.

C’est toujours plaisant d'avoir un bon résultat en commençant, admet Grondin qui avait terminé 9e lors de la première épreuve de la saison dernière. Ça fait plusieurs mois que l’on s'entraîne sur la neige et ça fait assez longtemps que l’on attend cette course-là. De partir en force, ça fait du bien. Il reste encore quelques semaines en Europe avant de revenir au Canada et quelques courses encore, mais ça part bien la saison.

Il s’agit de la septième médaille du Québécois sur le circuit. Il est médaillé d’argent des derniers Jeux de Pékin, où il avait aussi remporté le bronze à l’épreuve par équipe.

Quant à la Québécoise Audrey McNaniman, elle a pris le 11e rang.

Même avec ces conditions-là, aujourd'hui, je savais que ça pouvait tourner à mon avantage. Ça ne m'intimidait pas vraiment qu'il neige ou qu'il vente. J'étais vraiment d'attaque, mais ça n'a juste pas été comme je le voulais, a analysé McManiman.

Ma préparation était bonne, j'aurais aimé mieux faire. Ça me rend un peu plus agressive pour la prochaine course, a-t-elle ajouté.

Les Canadiennes Kennedy Justinen et Lily Spruyt Bellaar ont conclu aux 28e et 33e places.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...