•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Radio-Canada Sports récompensée par le CIO

Photo officielle des trois anneaux, d'or, d'argent et de bronze

Les anneaux d'or, d'argent et de bronze remis par le CIO aux diffuseurs des JO.

Photo : CIO

Radio-Canada

Le Comité international olympique (CIO) a décerné à Radio-Canada Sports, mercredi, un Anneau d'or pour son reportage Maxence Parrot - Le combat, sur le planchiste québécois qui a dû lutter contre le cancer entre deux Jeux olympiques.

Récompensant la meilleure couverture des Jeux olympiques de Pékin, 36 prix ont été décernés dans 12 catégories, dont meilleure couverture, meilleur portrait d'athlète, meilleur contenu sur l'égalité et l'inclusion, ou encore meilleur documentaire olympique. Chaque catégorie récompense trois contenus avec des Anneaux d'or, d'argent et de bronze.

C'est dans la catégorie meilleur portrait d'athlète que Radio-Canada Sports s'est distinguée. Le reportage Maxence Parrot - Le combat, de la série Rêve olympique, a remporté la palme, devant des productions américaine et néo-zélandaise.

Bien qu’il soit habitué aux sensations fortes, le planchiste Maxence Parrot a dû faire face au défi le plus effrayant de sa vie entre les Jeux olympiques de Pyeongchang et ceux de Pékin : le cancer.

Le reportage en question, du journaliste Olivier Pellerin et du réalisateur Jérôme Voyer-Poirier, s'attarde aux mois après qu'il eut reçu un diagnostic de la maladie de Hodgkin, en décembre 2018. Le cycle olympique était à peine entamé que l'athlète de 24 ans, à l'époque, apprenait qu'il était affligé par cette maladie possiblement mortelle.

Tout juste médaillé d’argent à ses deuxièmes Jeux, à Pyeongchang, le jeune planchiste a été forcé de délaisser sa passion pour lutter pour sa vie. Affaibli par les traitements, c’est à son sport qu’il s’est accroché pour combattre un adversaire au visage différent. Après un retour fracassant huit mois seulement après son diagnostic, Parrot a retrouvé sa place parmi les meilleurs du monde.

L'athlète de Bromont a remporté la médaille d’or du slopestyle en Chine, la première du Canada à ces JO, et a ajouté le bronze au grand saut.

Un planchiste lève le poing droit au ciel pour marquer sa satisfaction.

Maxence Parrot

Photo : Getty Images / Catherine Ivill

Une équipe de plus de 80 personnes à Radio-Canada a travaillé à la couverture numérique des JO de Pékin.

CBC s'est aussi distinguée avec l'Anneau d'or dans la catégorie meilleur documentaire pour son contenu Standing on ceremony.

Ces prix récompensent la créativité, la passion et l'innovation dont font preuve nos détenteurs de droits médias lorsqu'ils partagent la magie des Jeux olympiques avec leur public, a indiqué le président du CIO, Thomas Bach, par voie de communiqué. Grâce aux partenariats noués entre le CIO et ces groupes médias de premier plan, les Jeux olympiques d'hiver de Beijing 2022 ont séduit une audience mondiale de plus de deux milliards de personnes, mettant ainsi en exergue le pouvoir fédérateur des Jeux olympiques.

Les lauréats ont été sélectionnés parmi 50 inscriptions par un jury international présidé par Anant Singh, membre du CIO, producteur de deux films nommés aux Oscars et délégué du CIO à la production audiovisuelle.

Créés en 1976, les Anneaux d’or olympiques sont un prestigieux concours international qui permet au CIO de promouvoir et de récompenser l’excellence dans la retransmission des Jeux olympiques. Le concours est organisé tous les deux ans, après les Jeux d'été et les Jeux d’hiver.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...