•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Max Verstappen l’emporte à Abou Dhabi, Lance Stroll 8e

De la fumée s'échappe des roues.

Max Verstappen fait des tours de démonstration pour célébrer sa 15e victoire de la saison.

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Radio-Canada

Max Verstappen a gagné le dernier grand prix de la saison, dimanche, à Abou Dhabi. Il a fait cavalier seul et a laissé son coéquipier Sergio Pérez se débrouiller. Le Mexicain a fini 3e juste derrière Charles Leclerc.

Pérez espérait terminer devant Leclerc pour conclure la saison au deuxième rang devant le Monégasque au classement des pilotes.

Ferrari avait choisi pour Leclerc une stratégie d'un seul arrêt pour contrer Red Bull qui a fait entrer Pérez deux fois aux puits.

Avec des pneus plus frais, le Mexicain est revenu sur la Ferrari dans les cinq derniers tours, mais il lui a manqué un tour pour tenter de doubler Leclerc.

Consolation pour la Scuderia qui finit devant Mercedes-Benz au classement des constructeurs et qui voit Leclerc devancer Pérez au classement des pilotes.

La seule possibilité de battre Checo (Sergio Pérez), c'était d'y aller avec une stratégie différente et de bien gérer l'usure des pneus, ce que nous avons réussi à faire, a dit Leclerc. J'espère que nous pourrons faire un pas en avant en 2023 et nous battre pour le titre.

Cela sera-t-il suffisant pour que Mattia Binotto conserve son poste à la tête de l'équipe italienne?

Deux hommes, avec les mêmes uniformes, regardent dans la même direction.

Mattia Binotto et Charles Leclerc dans le garage de Ferrari

Photo : Getty Images / Jared C. Tilton

Verstappen a fini la course avec une avance de 8,5 secondes sur le Français, sans avoir eu à forcer le rythme. Le Néerlandais a ménagé ses pneus et n'a pas semblé souffrir du tout dans cette course.

C'est incroyable. Quelle saison, a-t-il dit. Quel plaisir de travailler avec cette équipe et d'arriver à un résultat pareil.

Ce sera dur de répéter cette performance l'an prochain, mais ça va nous donner la motivation nécessaire pour faire aussi bien, a-t-il ajouté.

Aurait-il pu s'imposer un faux rythme en fin de course pour laisser Leclerc revenir sur lui et permettre à Pérez de se rapprocher et de tenter de ravir le deuxième rang au pilote de Ferrari?

Le Néerlandais devra certainement répondre à la question. Il termine la saison avec un total impressionnant de 15 victoires.

Lewis Hamilton a dû abandonner en raison d'une fuite hydraulique. Pour la première fois de sa carrière, il termine une saison sans victoire ni pole position, et en dehors du top 5 mondial (6e).

Le Québécois Lance Stroll avait pris un bon départ, gagnant deux places. Il a pu se battre dans les points et a pris le 8e rang. Il conclut la saison au 15e échelon du classement avec 18 points.

On avait choisi une bonne stratégie, c'est dommage de ne pas en avoir profité au mieux, a dit Stroll. La pause va faire du bien, mais j'ai déjà hâte à l'an prochain.

Son coéquipier Sebastian Vettel a terminé au 10e rang et a offert à Aston Martin un point pour ses adieux à la F1.

À son dernier grand prix, le Torontois Nicholas Latifi a eu une fin moins glorieuse. Il a d'abord survécu au 39e tour à un accrochage avec Mick Schumacher, un peu trop optimiste et qui a été pénalisé, mais la Williams a souffert, et le tableau de bord a eu des ratés en fin de parcours.

Latifi a dû abandonner au garage en vue de l'arrivée en raison d'un problème électrique et a été classé 19e.

L'accrochage avec Mick Schumacher a plombé ma course. Et ensuite, un problème électrique m'a fait perdre mes infos dans le tableau de bord, a expliqué Latifi. L'équipe m'a demandé de revenir au garage. Ce n'est pas de cette façon que je voulais quitter la F1. Je remercie Williams de ces trois saisons. J'aurais voulu faire tellement plus, mais c'est ainsi en course automobile. Il y a eu de bons moments et de belles rencontres.

Le message de Sebastian Vettel

Un pilote casqué, de profil, lève le bras droit.

Sebastian Vettel salue la foule après son dernier grand prix de F1.

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Le quadruple champion du monde a eu l'autorisation de faire des tours de démonstration (donuts) sur la piste après l'arrivée et de passer son message.

Je suis vidé. Cela a été une longue journée, a admis Vettel en entrevue sur la piste. J'aurais aimé rapporter plus de points à l'équipe, mais on n'a peut-être pas choisi la meilleure stratégie. Mais bon, un grand merci à tout le monde, aux amateurs.

Les deux dernières saisons n'ont pas été satisfaisantes d'un point de vue sportif, mais elles ont été importantes pour moi, dans ma vie, a-t-il précisé. Tout ce qui s'est passé m'a fait réaliser que nous sommes privilégiés, et avec ça viennent des responsabilités.

J'espère que d'autres pilotes prendront le relais. Je suis heureux de voir que nous réussissons à vous inspirer par notre métier et nos points de vue, a-t-il dit à la foule en regardant les gradins. Il y a des choses bien plus importantes que de tourner en rond sur des circuits, mais c'est ce que nous aimons faire, et si nous pouvons à travers notre sport faire passer des valeurs qui nous tiennent à cœur, c'est parfait.

Classement du Grand Prix d'Abou Dhabi :

  • 1. Max Verstappen (NED/Red Bull) les 306,183 km en 1:27:45,914
  • 2. Charles Leclerc (MON/Ferrari) à 8,771 secondes du gagnant
  • 3. Sergio Pérez (MEX/Red Bull) à 10,093
  • 4. Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) à 24,892
  • 5. George Russell (GBR/Mercedes-Benz) à 35,888
  • 6. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) à 56,234
  • 7. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) à 57,240
  • 8. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes-Benz) à 1:16,931
  • 9. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes-Benz) à 1:23.268
  • 10. Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes-Benz) à 1:23,898
  • 11. Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Red Bull) à 1:29,371
  • 12. Zhou Guanyu (CHN/Alfa Romeo Sauber) à 1 tour
  • 13. Alexander Albon (THA/Williams-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 14. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Red Bull) à 1 tour
  • 15. Valtteri Bottas (FIN/Alfa Romeo Sauber) à 1 tour
  • 16. Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) à 1 tour
  • 17. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) à 1 tour
  • 18. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) à 3 tours
  • 19. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) à 3 tours

Meilleur tour en course :

  • Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) 1:28,391 au 44e tour (moyenne: 224,534 km/h)

Abandons :

  • Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) : problème mécanique 28e tour
  • Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) : problème mécanique 56e tour (classé)
  • Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) : problème mécanique 56e tour (classé)
Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...