•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alek Manoah en lice pour l’obtention du trophée Cy-Young

Il effectue un lancer.

Alek Manoah

Photo : Getty Images / Patrick Smith

Associated Press

Alek Manoah, des Blue Jays de Toronto, est finaliste dans la Ligue américaine pour l'obtention du trophée Cy-Young, remis au meilleur lanceur. Ses rivaux seront Dylan Cease, des White Sox de Chicago, et Justin Verlander, des Astros de Houston.

Verlander est le grand favori pour recevoir cette récompense pour la troisième fois de sa carrière.

L'artilleur de 39 ans a réalisé un remarquable retour en 2022 après s'être soumis à une opération de type Tommy-John. Il a présenté une fiche de 18-4 et une moyenne de points mérités de 1,75, la plus basse des ligues majeures.

À 24 ans, Manoah est le plus jeune joueur de l'histoire des Blue Jays à être en nomination. Il a terminé la saison avec une fiche de 16-7 et 180 retraits sur des prises.

Dans la Ligue nationale, la lutte se fera entre Sandy Alcantara, des Marlins de Miami, Max Fried, des Braves d'Atlanta, et Julio Urias, des Dodgers de Los Angeles.

Aaron Judge, des Yankees de New York, Shohei Ohtani, des Angels de Los Angeles, et Yordan Alvarez, des Astros de Houston, sont les finalistes au titre de joueur le plus utile dans la Ligue américaine, à l'issue d'un scrutin mené auprès de l'Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique (ACBA).

Dans la Ligue nationale, deux des trois finalistes, Nolan Arenado et Paul Goldschmidt, portent l'uniforme des Cardinals de Saint Louis. Ils feront la lutte au joueur de troisième but Manny Machado, des Padres de San Diego.

Judge a frappé 62 circuits, un record de la Ligue américaine, a fini à égalité au 1er rang dans la MLB avec 131 points produits et s'est classé 2e dans la Ligue américaine avec une moyenne au bâton de ,311.

Il a également dominé le circuit pour les points marqués (133), la moyenne de présence sur les buts (,425), la moyenne de puissance (,686), le nombre de coups sûrs de plus d'un but (90) et le nombre total de buts résultant de ses coups sûrs (391).

Les exploits de Judge, qui est devenu joueur autonome dimanche, ont aidé les Yankees à remporter le championnat de la Division est dans l'Américaine.

Ohtani, joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue américaine l'an dernier, a peut-être produit la meilleure saison à deux volets dans l'histoire du baseball majeur avec une équipe qui a conclu la saison avec un dossier de 73-89.

À titre de lanceur, Ohtani a présenté une fiche de 15-9, avec une moyenne de points mérités de 2,33 et 219 retraits sur des prises en 166 manches échelonnées sur 28 départs. Dans un rôle de frappeur, il a enregistré une moyenne au bâton de ,273, 34 circuits et 95 points produits.

Alvarez, le puissant cogneur qui a propulsé les Astros vers un triomphe en Série mondiale grâce à un circuit dans le sixième match, samedi, a affiché une moyenne au bâton de ,306, avec 37 circuits et 97 points produits.

Les membres de l'ACBA ont également dévoilé, lundi soir, les finalistes pour les titres de recrues de l'année et de gérants de l'année. Le scrutin a été mené à la fin de la saison et les gagnants seront connus la semaine prochaine.

Le voltigeur de centre Julio Rodriguez, des Mariners de Seattle, devrait être élu la recrue de l'année dans l'Américaine, devant le voltigeur Steve Kwan, des Guardians de Cleveland, et Adley Rutschman, un receveur des Orioles de Baltimore.

Dans la Nationale, les candidats à ce titre sont Brendan Donovan, des Cardinals, Michael Harris II, des Braves, et le lanceur Spencer Strider, également des Braves.

Les candidats au titre de gérant de l'année dans la Ligue américaine sont Terry Francona, des Guardians, Brandon Hyde, des Orioles, et Scott Servais, des Mariners.

Dans la Ligue nationale, les trois finalistes sont Dave Roberts, qui a mené les Dodgers de Los Angeles à une saison de 111 victoires, Buck Showalter, des Mets de New York, et Brian Snitker, des Braves.

Showalter tente de répéter l'exploit de Bobby Cox et de Tony La Russa, les seuls gérants à avoir remporté l'honneur en quatre occasions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...