•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’or à nouveau et un record du monde junior pour Summer McIntosh à Toronto

Elle sourit dans la piscine.

La Canadienne Summer McIntosh

Photo : Getty Images / Gregory Shamus

La Presse canadienne

Summer McIntosh est retournée au sommet du podium à la Coupe du monde de natation de la FINA, samedi, à Toronto.

La Canadienne a terminé au 1er rang du 400 m quatre nages.

McIntosh a établi un record mondial junior en faisant arrêter le chrono à 4 min 21 s 49/100, devant deux compatriotes. Sydney Pickrem (4:28,45) a gagné la médaille d'argent et Bailey Andison (4:29,36) celle de bronze.

McIntosh avait devancé l'Américaine Katie Ledecky au 400 m libre la veille. La Torontoise de 16 ans a remporté l'épreuve en 3:52,80, le deuxième temps de l'histoire pour battre son propre record canadien.

Les compétitions se poursuivront jusqu'à dimanche soir. Le circuit de la Coupe du monde continuera ses activités, à Indianapolis, le week-end prochain.

Record du monde pour Ledecky

Katie Ledecky a volé la vedette en annihilant le record du monde en petit bassin par près de 10 secondes en route vers un triomphe retentissant au 1500 m libre.

Cette performance lors de la deuxième finale de la soirée, qui marquait la toute première marque mondiale de la FINA établie dans la piscine du Centre sportif panaméricain de Toronto, est survenue environ une demi-heure après que la favorite locale eut soulevé la foule.

L'Américaine de 25 ans, qui détient le record du monde en grand bassin au 1500 m libre (15:20,48) depuis 2018, a mené de bout en bout en route vers un temps de 15:08,24, plus de 40 secondes plus rapide que Beatriz Dizotti du Brésil (15:48,82). Laila Oravsky, une étoile montante de 15 ans originaire de Barrie, en Ontario, a terminé 3e avec un record personnel de 16:16,86.

L’Allemande Sarah Wellbrock détenait le précédent standard mondial en petit bassin de 15:18,01 depuis 2019.

Je n'avais pas comme objectif (de battre le record du monde), a dit Ledecky. Je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre, c'est ma première compétition de la saison. Je savais que ce record était à portée de main simplement en raison de certaines choses que j'ai faites à l'entraînement.

Shaine Casas, des États-Unis, a également écrit une page d'histoire lors de la deuxième journée grâce à un temps de 1:50,37 au 200 m quatre nages individuel, un record de la Coupe du monde. Finlay Knox, un olympien de Tokyo originaire d'Okotoks, en Alberta, s'est classé 2e en 1:52,75.

Au 100 m dos, l'Américaine Beata Nelson a devancé Kylie Masse de LaSalle, en Ontario, et Ingrim Wilm de Calgary, exactement le même résultat qu'il y a une semaine à Berlin.

Enfin, Maggie Mac Neil, de London, a remporté le 50 m papillon en 24,75 s. C'était la deuxième victoire en deux jours pour l'Ontarienne, qui avait dominé le 50 m dos à la soirée d'ouverture.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...