•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien ne parvient toujours pas à gagner en matchs préparatoires

Il essaie de prendre la rondelle.

Jake Evans tente de prendre la rondelle avant Erik Brannstrom, des Sénateurs.

Photo : The Canadian Press / Peter Mccabe

La Presse canadienne

Le temps commence à manquer au Canadien de Montréal pour qu'il se donne un élan avant le début du calendrier régulier. Même s'il comptait sur sa formation la plus aguerrie depuis le début du camp, le Tricolore a encaissé un septième revers en autant de sorties préparatoires, jeudi, au Steele Community Centre. Il a perdu 4-3 face aux Sénateurs d'Ottawa.

Le match avait lieu à Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador, dans le cadre du concours Kraft Hockeyville Canada.

Parmi les quelques absents chez le Canadien, on notait le capitaine Nick Suzuki, blessé au haut du corps mardi contre les Sénateurs. En son absence, Brendan Gallagher a été la bougie d'allumage du Tricolore. Gallagher a obtenu de nombreuses occasions de marquer et a récolté une aide sur le but de Kirby Dach dans cette situation.

Brendan a profité du long été pour se reconstruire physiquement, a rappelé St-Louis. Vous voyez qu'il a du bon hockey en lui. Il connaît un excellent camp.

Dach a également réussi quelques belles montées à l'attaque.

Le défenseur Kaiden Guhle a aussi touché la cible pour le Canadien et a connu un autre bon match. À ce point-ci, il serait plus qu'étonnant qu'il ne commence pas la saison avec le Tricolore.

La soirée a été plus difficile pour Arber Xhekaj et Otto Leskinen. Xhekaj a été puni à deux reprises, mais s'est porté à la défense de Dach en jetant les gants devant le vétéran Austin Watson. Pour sa part, Leskinen a commis quelques bourdes qui ont mené à des chances de marquer des Sénateurs.

Leskinen a obtenu une occasion de jouer en avantage numérique, mais n'a pas été particulièrement efficace dans son rôle.

Devant le filet, Cayden Primeau a mal paru sur les deux premiers buts des Sénateurs, mais a été solide par la suite. Il a réalisé 22 arrêts.

Josh Anderson a été l'autre buteur du Canadien. Il a joué de chance quand sa remise vers le devant du filet a dévié contre le patin de Mathieu Joseph. Le gardien Anton Forsberg a été pris par surprise.

À son cinquième match préparatoire, Juraj Slafkovsky a connu quelques bons moments et a été crédité d'une aide sur le but d'Anderson. Le premier choix du dernier repêchage a notamment mis la table pour une chance de marquer de Jake Evans tôt en troisième période.

Je pense qu'il a bien joué, que ç'a été son meilleur match, a affirmé l'entraîneur-chef Martin St-Louis. J'ai aimé ses touches et le fait qu'il joue avec de la pesanteur.

Le principal intéressé a dit surtout vouloir profiter de son expérience pour apprendre et améliorer les différentes facettes de son jeu.

L'entraîneur d'habiletés (Adam Nicholas) me montre des séquences et m'aide dans ma prise de décisions, a souligné Slafkovsky. Il m'aide avec des choses que peut-être certains ne voient pas.

Je suis chanceux de faire partie de cette organisation, a-t-il ajouté.

Slafkovsky a également admis ressentir une certaine pression, bien qu'il essaie de ne pas la laisser l'affecter sur la patinoire.

Il ne doit pas y penser, a insisté l'attaquant Kirby Dach. Il doit aller sur la patinoire et simplement jouer. Je crois qu'il a disputé un très bon match.

Il doit avoir l'esprit tranquille, se faire confiance et s'amuser dans le moment présent.

Tim Stützle a inscrit un but sur un tir de pénalité en plus d'amasser deux aides pour les Sénateurs. Drake Batherson, Brady Tkachuk et Claude Giroux ont aussi fait mouche, tandis que Forsberg a stoppé 20 tirs.

Malgré l'accumulation de défaites au cours du camp, St-Louis demeure optimiste.

Nous nous améliorons dans nos concepts, nos idées, a-t-il dit. J'aime notre niveau de compétition, notre énergie, notre rapidité et le fait que nous soyons physiques. La seule chose qui manque, c'est une victoire.

Une séance de tirs de barrage a été présentée après la rencontre. L'attaquant du Canadien Rem Pitlick a été le seul des six tireurs à faire bouger les cordages.

Le Canadien jouera son dernier match préparatoire samedi à Bouctouche, au Nouveau-Brunswick, de nouveau face aux Sénateurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !