•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hockey Canada : « Il est temps qu’ils partent! » - Justin Trudeau

Le logo d'Hockey Canada apparaît sur le casque d'un joueur.

Le logo d'Hockey Canada apparaît sur le casque d'un joueur.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada

De nouveau appelé à commenter le dossier de Hockey Canada, le premier ministre Justin Trudeau n'a pas caché son exaspération devant l'inaction de l'organisme et a ouvert la porte à ce que la fédération nationale soit éventuellement remplacée.

Le fait qu'ils ne comprennent pas que les gens ont complètement perdu confiance dans ce qu'ils sont en train de faire, ça prolonge le mal. On ne veut pas voir disparaître Hockey Canada au complet, on veut tout simplement remplacer les gens et la culture, a déclaré Justin Trudeau, jeudi, en mêlée de presse à Ottawa.

« À un moment donné, il faudra se dire qu'on va créer Canada Hockey à la place, et c'est cet organisme qui s'occupera de nos jeunes. À un moment donné, les gens vont se réveiller. Je ne sais pas ce que l'on peut dire d'autre, sauf qu'on a perdu confiance en Hockey Canada. Il est temps que [ses dirigeants] partent! »

— Une citation de  Justin Trudeau, premier ministre du Canada

La ministre des Sports, Pascale St-Onge, rappelle que la fédération sportive a perdu le soutien de plusieurs commanditaires, de ses propres membres et de la population canadienne. Elle espère que les changements viendront rapidement.

J'espère qu’ils vont prendre la bonne décision avant que tout s’écroule pour l’organisation, affirme la ministre. Je pense qu'il y a moyen de reconstruire en ayant de nouvelles personnes et en changeant la culture, mais ça doit être fait très rapidement et l’on voit que les gens sont désespérés que les changements arrivent.

La fédération canadienne a été désavouée mardi par Hockey Québec et a perdu trois partenaires majeurs depuis mercredi, soit Tim Hortons, la Banque Scotia et Telus, en vue de la saison 2022-2023.

Ces retraits font suite à la troisième rencontre de Hockey Canada devant le Comité permanent du patrimoine canadien, où l'instance nationale a continué de prôner la stabilité au sein de l'état-major.

La situation est irréparable, selon le COC

Bien au fait du scandale sexuel dans lequel se trouve Hockey Canada depuis plusieurs mois, le Comité olympique canadien (COC) considère que la direction de la fédération nationale a perdu la confiance de tout un chacun et franchi un point de non-retour.

Nous avons suivi de près la couverture médiatique des dossiers impliquant Hockey Canada et sa gestion des horribles allégations entourant des événements survenus en 2018 et en 2003. Bien que nous n’ayons pas de connaissance directe des incidents et de la façon dont ils ont été gérés, il est devenu très clair que la confiance envers la direction de Hockey Canada a atteint un point où la situation est irréparable, a affirmé David Shoemaker, chef de la direction et secrétaire général du COC, par communiqué mercredi.

Hockey Canada est un organisme national qui participe tous les quatre ans aux Jeux olympiques d'hiver.

Les circonstances sont regrettables et nous invitons les dirigeants de Hockey Canada à dévouer leur pleine attention à faire le nécessaire, et ce, avec urgence, afin de regagner la confiance de tous, a ajouté David Shoemaker.

Nous travaillons en étroite collaboration avec les parties prenantes, notamment le gouvernement et les organismes de sport, afin de jouer notre rôle au sein du système sportif canadien, nous assurant ainsi que le sport soit la source de fierté qu’il doit être pour les Canadiens, a conclu le chef de la direction et secrétaire général du COC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !