•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Blue Jays terminent leur saison sur une bonne note, place aux séries

Les deux hommes rigolent sur le terrain.

Teoscar Hernandez et Jesus Aguilar

Photo : AP / Julio Cortez

Associated Press

Alors que les Blue Jays de Toronto célébraient modestement leur victoire, les partisans des Orioles de Baltimore au Camden Yards n'en avaient pas assez de la saison rafraîchissante des leurs.

Ils ont réservé une salve d'applaudissements aux membres des Orioles, et ceux-ci ont finalement quitté l'abri des joueurs afin de saluer le geste.

Je crois que ç'a été un moment très plaisant, mais surtout, merci à tous les partisans pour leur soutien cette année, a mentionné le gérant des Orioles, Brandon Hyde. Malheureusement, nous n'avons pas pu terminer avec une victoire. Nous apprécions qu'ils soient venus en grand nombre cette année et nous savons qu'il y a une frénésie autour de cette équipe pour la suite des choses.

Les Orioles ont baissé pavillon 5-1 lors du second match d'un programme double mercredi, mais ont remporté le premier duel 5-4 en revenant de l'arrière. Ils ont terminé la campagne avec un dossier de 83-79, soit 31 victoires de plus que l'année précédente.

Les Blue Jays ont connu une légère amélioration – une victoire supplémentaire – et ont terminé avec une fiche de 92-70. Ils peuvent désormais se concentrer sur leur série de premier tour.

À titre de meilleure équipe repêchée de l'Américaine, les Blue Jays recevront les Mariners de Seattle dans une série d'un maximum de trois rencontres. Cette série de premier tour débutera vendredi.

Les rivaux joueront aussi samedi. S'il faut un troisième match, il aura lieu dimanche.

Vladimir Guerrero fils et les Blue Jays croiseront le fer avec Julio Rodriguez, la sensationnelle recrue des Mariners.

La série mettra aussi en présence Robbie Ray, vainqueur du Cy Young avec les Blue Jays l'an dernier et aujourd'hui porte-couleurs des Mariners.

Otto Lopez a produit deux points avec un simple décisif à la septième manche du deuxième match, mercredi, alors que Terrin Vavra a offert la victoire aux Orioles avec un circuit de trois points en huitième du premier duel.

Lopez a frappé trois coups sûrs à la première rencontre et deux à la seconde. Les deux formations n'ont pas hésité à faire des changements; pas moins de 49 joueurs ont foulé le terrain au courant du programme double.

George Springer, des Blue Jays, était le seul joueur de champ en santé ayant droit à une journée de congé.

En ce qui concerne l'enclos des releveurs, tout s'est déroulé comme prévu, a admis le gérant par intérim des Blue Jays, John Schneider. Tout le monde est en santé. Somme toute, c'est une bonne journée.

Alors que l'égalité persistait à 1-1 en septième, les Blue Jays ont réussi à mettre des coureurs au premier et au troisième buts en raison d'une erreur du releveur Cionel Pérez. Après que Bradley Zimmer eut volé le deuxième but, le simple de Lopez a permis aux deux joueurs de croiser le marbre.

Zimmer a ajouté deux points avec un simple en huitième.

Yusei Kikuchi (6-7) a retiré les cinq frappeurs auxquels il a fait face et s'est fait décerner la victoire. La défaite est allée au dossier de Yennier Cano (1-1).

Lors du premier affrontement, les Orioles perdaient 4-0 après le sixième tour au bâton des Blue Jays.

Le premier circuit en carrière de Vavra, survenu en huitième, a permis aux Orioles d'inscrire trois points et de prendre les devants pour la première fois de la rencontre.

C'est le genre de moment auquel on pense quand on grandit, a lancé Vavra. Pouvoir le faire dans un grand moment, c'était plutôt plaisant et c'est quelque chose dont je me souviendrai toujours.

Gabriel Moreno, des Jays, a lui aussi frappé un premier circuit dans les grandes ligues – une claque de trois points, en sixième. Dans la défaite, Mitch White (0-5) a donné cinq points et sept coups sûrs en quatre manches.

Le portrait est maintenant clair en vue des éliminatoires

Albert Pujols effectuera ses derniers élans en octobre, Julio Rodriguez se présentera au marbre pour la première fois en séries, Max Scherzer et Jacob deGrom batailleront face à Manny Machado et à Juan Soto.

Bryce Harper est de retour, enfin. José Ramirez et ses coéquipiers à Cleveland tenteront de mettre fin à une longue disette – sous une nouvelle identité.

Et Aaron Judge, Mookie Betts et autres grandes vedettes sont prêts à s'éclater la semaine prochaine.

Tout le portrait des séries éliminatoires du baseball majeur s'est éclairci mardi soir. Les affrontements ont été rendus officiels tout juste avant le dernier jour de la saison.

Les séries éliminatoires du baseball majeur, qui accueilleront 12 clubs comparativement à 10 l'an dernier, vont commencer vendredi.

Elles s'amorceront par une première ronde nouvelle formule : quatre séries deux de trois, jouées sur trois jours consécutifs, et tous les matchs présentés sur le terrain du club le mieux classé.

Dans la Ligue américaine, les Mariners s'opposeront aux Blue Jays et les Rays aux Guardians. Dans la Ligue nationale, les duels opposeront les Padres aux Mets et les Phillies aux Cardinals.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !