•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La NFLPA congédie un consultant qui a examiné Tagovailoa

Un joueur de football est sur une civière, entouré du personnel médical de l'équipe.

Le joueur Tua Tagovailoa est sur une civière, entouré du personnel médical de l'équipe.

Photo : Getty Images / Dylan Buell

Radio-Canada

L’Association des joueurs de la National Football League (NFLPA) a congédié le consultant en neurotraumatologie qui a évalué l’état de santé du quart-arrière des Dolphins de Miami, Tua Tagovailoa, lors du match du 25 septembre dernier contre les Bills de Buffalo.

C’est une source proche du dossier qui a confirmé l’information à l’Associated Press.

À chaque match, trois consultants indépendants en neurotraumatologie sont sur place. Ils sont payés conjointement par la ligue et par l’association des joueurs. Leur rôle est de travailler avec le personnel médical des équipes pour diagnostiquer les commotions cérébrales.

La NFLPA s’est prémunie de son droit de congédier directement le consultant impliqué dans la décision de retourner au jeu Tagovailoa. Le joueur a subi une commotion lors du match suivant à Cincinnati.

Selon le journaliste de NFL Network Tom Pelissero, plusieurs facteurs auraient mené au congédiement, dont l’incapacité du consultant à comprendre son rôle et son hostilité lors de l’enquête.

Tagovailoa a été frappé une première fois à la tête lors du match contre les Bills. Le personnel médical lui a permis de terminer la rencontre. L’équipe a affirmé plus tard que le quart-arrière avait les jambes vacillantes après avoir été frappé puisqu’il souffrait d’une blessure au dos.

Quatre jours plus tard, le joueur de 24 ans a été heurté par Josh Tupou des Bengals. Tagovailoa est resté au sol, les doigts crispés devant son casque. Il a finalement été transporté à l’hôpital et il a obtenu son congé quelques heures plus tard.

Il est poussé au sol par un joueur imposant des Bengals.

Tua Tagovailoa a été frappé violemment jeudi soir.

Photo : usa today sports / Kareem Elgazzar

La NFLPA avait déjà lancé une enquête après le match de dimanche contre les Bills.

Samedi, la ligue et l’association des joueurs ont publié un communiqué conjoint affirmant que des discussions étaient déjà en cours pour revoir le protocole entourant les commotions cérébrales et plus particulièrement la définition d'instabilité motrice globale.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !