•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada se battra pour le bronze

Elle tombe entre deux joueuses de basketball américaines

La Canada n'a eu aucune chance de l'emporter contre les États-Unis en demi-finales.

Photo : Getty Images / Mark Metcalfe

Radio-Canada

Les Américaines ont finalement sorti les Canadiennes de la course à la médaille d’or en demi-finales du mondial féminin de basketball, à Sydney, en Australie. Les triples tenantes du titre ont dominé l’unifolié 83-43 vendredi.

Les Canadiennes seront donc en duel pour le bronze samedi – une première en 36 ans – contre l’équipe gagnante de l’affrontement entre la Chine et l’Australie.

Le Canada était également vu comme un adversaire relativement coriace, après avoir maîtrisé son sujet au tour préliminaire – une seule défaite tandis qu'il n'avait plus rien à jouer – et laminé Porto Rico en quarts de finale (79-60).

Les États-Unis affrontent le Canada au mondial féminin de basketball

Les États-Unis affrontent le Canada au mondial féminin de basketball.

Photo : AP / Rick Rycroft

Finalement, le pays n’a jamais vraiment menacé son voisin du Sud durant ce match à sens unique.

Les Canadiennes ont livré un premier quart cauchemardesque (7-27). Les Américaines menaient déjà 15-0 quand elles ont réussi un premier panier.

Laeticia Amihere a marqué les premiers points du Canada grâce à un tir en foulée après environ cinq minutes de jeu.

Les Canadiennes ont bien joué pendant tout le tournoi et l'objectif était de sortir et de vraiment les limiter, a expliqué la joueuse d'avant américaine Alyssa Thomas.

Le Canada, qui n'avait jamais été mené de plus de six points dans la compétition, a raté ses neuf premiers tirs, affichant un pourcentage d'adresse famélique à deux points à l'issue du premier quart-temps, soit 8 %.

Tout a réussi inversement aux Américaines (75 % à 2 points et 100 % à 3 points).

Cela avait l'air facile, mais nous avons rendu le match facile. [...] Nous avions insisté sur le début de rencontre, nous voulions qu'il donne le ton pour la suite. Il faudra reproduire ça demain, a dit la capitaine américaine Breanna Stewart.

Les chiffres de fin de match donnent également le tournis et illustrent à la fois la performance américaine (53 rebonds à 37, 6/14 à 3 points) comme le non-match canadien (26 % de réussite à 2 points).

Aucune équipe n'avait ainsi marqué aussi peu de points dans une demi-finale de Championnat du monde féminin, et de loin, puisque le précédent record était de 53 (par la Corée du Sud en 2002 face à la Russie).

Il s'agit également du plus grand écart de points (40) jamais enregistré dans une demi-finale dans la compétition.

Nous n'avons pas obtenu le résultat souhaité aujourd'hui, mais ce que nous allons faire, c'est retenir ce que nous avons appris aujourd'hui et accentuer la cadence demain', a analysé la capitaine du Canada, Natalie Achonwa.

Ça demeure un match pour une médaille et c'est tout aussi important pour nous, a-t-elle ajouté.

Les États-Unis ont maintenant gagné sept de leurs huit matchs face au Canada en Coupe du monde, bien que leur victoire précédente remontait à 2010. Le Canada a enregistré son seul triomphe face aux Américaines en 1975.

Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !