•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tua Tagovailoa obtient son congé de l’hôpital

Allongé au sol, un joueur de football est soutenu au niveau du cou par un thérapeute sportif.

Le quart des Dolphins de Miami Tua Tagovailoa reçoit les soins de l'équipe médicale après avoir subi un choc violent lors du 2e quart match contre les Bengals de Cincinnati, jeudi soir.

Photo : Getty Images / Andy Lyons

Radio-Canada

Quatre jours après avoir subi un choc important contre les Bills de Buffalo qui l'avait laissé titubant, le quart des Dolphins Tua Tagovailoa a de nouveau été violemment frappé jeudi soir, lors d'un match opposant Miami aux Bengals de Cincinnati.

Avec environ six minutes à écouler au deuxième quart, Tagovailoa a subi un sac de la part de Josh Tupou, un joueur de 340 lb (154 kg).

Le quart-arrière est resté au sol durant plus de sept minutes; une fois stabilisé, il a quitté le terrain sur une civière. L'équipe a annoncé qu'il était conscient et qu'il réussissait à faire des mouvements dans ses extrémités.

L'entraîneur des Dolphins, Mike McDaniel, a indiqué que son joueur allait maintenant suivre le protocole de commotion : C'était un moment très inquiétant. Il a été évalué pour une commotion cérébrale.

C'était un moment chargé en émotions. Ses coéquipiers et moi étions très préoccupés, mais il a obtenu son congé de l'hôpital et sa blessure devrait se résumer en une commotion, a-t-il ajouté.

C'est notre capitaine, c'est notre meneur. C'était bien de voir comment nos médecins ont géré la situation, a pour sa part déclaré Teddy Bridgewater, qui a pris la relève au poste de quart-arrière.

Officiellement ennuyé au dos (selon le rapport médical d'avant-match), Tua Tagovailoa représentait un cas incertain pour ce match une bonne partie de la semaine.

L'Association des joueurs de la National Football League (NFL) avait déjà lancé une enquête dès la fin du match entre les Dolphins et les Bills, afin de comprendre comment le quart avait pu réintégrer la rencontre à la suite de son évaluation pour une commotion cérébrale, puisqu'il avait montré des signes d'étourdissement sur le terrain.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !