•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pospisil a rendez-vous avec Djokovic en quarts de finale à Tel-Aviv

Le joueur de tennis lève ses bras en l'air.

Vasek Pospisil

Photo : Getty Images / Dean Mouhtaropoulos

Radio-Canada

Vasek Pospisil a continué sa route en Israël pour atteindre les quarts de finale du tournoi de Tel-Aviv. Pour ce faire, le Canadien s'est défait du favori local Edan Leshem en deux manches de 6-3 et 6-2 jeudi.

Un défi colossal du nom de Novak Djokovic s'interposera vendredi entre Pospisil et une place dans le carré d'as. Le Serbe, favori de la compétition, a facilement vaincu l'Espagnol Pablo Andujar 6-0 et 6-3.

Avant d'en découdre avec Djokovic, le Britanno-Colombien n'a pas offert la moindre balle de bris à son opposant en huitièmes de finale. Il a également réalisé neuf as et a commis deux doubles fautes en 1 h 21 min de jeu.

Le joueur de tennis tient sa raquette à deux mains et s'apprête à frapper la balle du revers.

Vasek Pospisil, en action pendant le tournoi de Dubaï.

Photo : Getty Images / Francois Nel

Le vétéran de 32 ans a ravi le service de Leshem à trois occasions en sept tentatives. Son adversaire a maintenu des taux faméliques de 48 et 55 %, respectivement, avec ses premières et deuxièmes balles en jeu.

Pospisil a profité du statut de joueur repêché pour intégrer le tableau principal. Il avait d'abord perdu au deuxième et ultime tour des qualifications, puis le désistement d'un joueur lui a ouvert les portes du tournoi.

Avec sa qualification pour les quarts de finale, la 149e raquette mondiale égalise sa meilleure percée de la saison dans un événement de l'ATP, en février, à Dallas.

Pospisil a également participé à deux finales cette année sur le circuit Challenger, remportant les honneurs à Quimper et s'inclinant à Pau lors de deux tournois en France pendant l'hiver.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !