•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Dolphins renversent les Bills, les Packers défont les Buccaneers

Le quart-arrière Tua Tagovailoa tourne sa tête vers la gauche.

Tua Tagovailoa

Photo : Getty Images / Megan Briggs

La Presse canadienne

Les Dolphins sont à prendre au sérieux. Les Bills de Buffalo l'ont appris à leurs dépens dimanche à Miami.

Les Dolphins ont gagné 21-19 contre leurs rivaux de division. Ils ont ainsi conservé leur fiche immaculée après trois matchs et se sont hissés en tête de l'Est, devant ces mêmes Bills (2-1).

Les Dolphins ont tenu le coup en fin de rencontre après que le botteur Thomas Morstead eut étrangement botté le ballon sur un coéquipier pour offrir un touché de sûreté aux Bills.

« Je n'aime pas les fins de match enlevantes. Mais je suis vraiment, vraiment heureux pour l'équipe parce que je sais que c'est en équipe qu'on gagne des matchs de football. Si vous voulez avoir du succès à long terme, vous devez avoir confiance que peu importe l'unité qui est sur le terrain, elle peut aller chercher la victoire. »

— Une citation de  Mike McDaniel, entraîneur-chef des Dolphins de Miami

Le duel s'est conclu par une tentative de Josh Allen d'envoyer le ballon près du milieu du terrain pendant que les dernières secondes s'écoulaient au cadran. Les Bills n'ont pas eu l'occasion de tenter un long placement qui aurait été décisif.

Isaiah McKenzie, qui a capté l'ultime passe, a tenté de gagner quelques verges supplémentaires, mais a aussi perdu de précieuses secondes.

C'était seulement 14 ou 12 secondes, a noté le secondeur des Dolphins Melvin Ingram, qui a récupéré un ballon échappé en première demie. Tu cours, puis tu lances le ballon. Si tu cours après, le match prend fin.

Les Dolphins ont pris l'avantage avec près de 10 minutes à faire au dernier quart grâce à un majeur. En retard 21-17, les Bills ont fait face à un premier retard cette saison.

Lors d'une séquence de 17 jeux et de 8 minutes, qui a reflété la façon dont l'attaque des Bills a fonctionné durant l'ensemble du match, la défense des Dolphins a tenu bon en forçant leurs adversaires à perdre possession du ballon après un quatrième essai raté à la ligne de deux verges.

Tua Tagovailoa a brièvement quitté la rencontre au deuxième quart, avant de renouer avec l'action après la mi-temps, bien qu'il ait semblé désorienté à la suite d'une blessure à la tête.

Allen a peut-être été victime d'une blessure. Il s'est rendu dans la salle de radiologie après le match. Les entraîneurs ont vérifié sa main droite peu avant la fin du match.

Aaron Rodgers remporte le choc des légendes

Les Packers de Green Bay (2-1) ont vaincu les Buccaneers (2-1) 14-12 à la suite d'une performance de deux passes de touché d'Aaron Rodgers qui a amassé 255 verges par la voie des airs à Tampa Bay.

Rodgers a décoché un relais payant de cinq verges à Romeo Doubs et un autre de six verges à Allen Lazard lors des deux premières séries à l'attaque de son équipe.

C'est la troisième semaine d'activités. C'est sûr que ça fait du bien. Il pourrait y avoir des bris d'égalité et d'autres choses qui entrent en jeu au courant de la saison quand vous battez une équipe comme celle-ci, a déclaré Rodgers.

« J'ai beaucoup de respect pour [Tom Brady]. Il a été un pionnier à ce poste pendant longtemps. J'ai eu beaucoup de plaisir à me mesurer à Tom au fil des années et c'est toujours plaisant de s'imposer. »

— Une citation de  Aaron Rodgers, quart-arrière des Packers de Green Bay

La défense des Packers a résisté à une dernière poussée de Tom Brady et des Buccaneers, qui devaient se débrouiller sans les services des receveurs étoiles Mike Evans, Chris Godwin et Julio Jones.

Pour une deuxième semaine de suite, les Buccaneers n'ont inscrit aucun touché avant le quatrième quart. Brady a finalement lancé une passe de touché d'une verge à Russell Gage lorsqu'il ne restait que 14 secondes à jouer, couronnant une séquence offensive de 90 verges.

Le converti de deux points a cependant été raté. Cela a permis aux Packers de battre Brady pour une première fois en trois tentatives depuis que le quart-arrière s'est joint aux Buccaneers en 2020.

Rodgers a complété 27 de ses 35 passes et a été victime d'une interception. Il s'agissait du premier duel dans l'histoire de la NFL qui opposait deux quarts partants ayant reçu le titre de joueur le plus utile en saison à trois reprises.

Rodgers a reçu cet honneur à quatre occasions, dont lors des deux dernières campagnes, tandis que Brady l'a obtenu trois fois.

Ryan Succop a réussi deux placements de 45 verges pour les Buccaneers. Le second a réduit l'écart à 14-6 en faveur des Packers à mi-chemin du troisième quart.

Brady, qui avait remporté trois des quatre derniers affrontements contre Rodgers, a réussi 31 relais en 42 tentatives pour des gains de 271 verges. Il a été victime de trois sacs.

Sans Evans, qui purgeait une suspension d'un match en raison de son rôle dans une mêlée contre les Saints de La Nouvelle-Orléans, Godwin et Jones, les Buccaneers ont eu des difficultés à trouver du rythme en attaque.

Autres résultats du jour

  • Saints de La Nouvelle-Orléans 14 - Panthers de la Caroline 22
  • Texans de Houston 20 - Bears de Chicago 23
  • Chiefs de Kansas City 17 - Colts d'Indianapolis 20
  • Lions de Détroit 24 - Vikings du Minnesota 28
  • Ravens de Baltimore 37 - Patriots de la Nouvelle-Angleterre 26
  • Bengals de Cincinnati 27 - Jets de New York 12
  • Raiders de Las Vegas 22 - Titans du Tennessee 24
  • Eagles de Philadelphie 24 - Commanders de Washington 8
  • Jaguars de Jacksonville 38 - Chargers de Los Angeles 10
  • Rams de Los Angeles 20 - Cardinals de l'Arizona 12
  • Falcons d'Atlanta 27 - Seahawks de Seattle 23
  • 49ers de San Francisco 10 - Broncos de Denver 11

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !