•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les avironneuses canadiennes en bronze aux mondiaux

L'équipe canadienne de huit de pointe féminin rame en Suisse.

Le huit canadien lors d'un entraînement en Suisse

Photo : World Rowing / Benedict Tufnell

Sportcom

Le huit féminin canadien a été médaillé de bronze aux Championnats du monde d’aviron dimanche, à Racice, en République tchèque.

Les Québécoises Gabrielle Smith et Kasia Gruchalla-Wesierski ont fait équipe avec Jessica Sevick, Morgan Rosts, Kirsten Edwards, Alexis Cronk, Avalon Wasteneys, Sydney Payne et Kristen Kit (barreuse) pour finir à un peu plus de 6 secondes des gagnantes, les Roumaines.

Les Néerlandaises ont devancé les Canadiennes de 2,5 secondes pour mettre la main sur la médaille d’argent.

Dès le départ des 2000 mètres de course, la Roumanie a pris les commandes. Le Canada était provisoirement deuxième, sauf que les Pays-Bas ont commencé à réduire l’écart à mi-parcours.

Nous avons connu un solide premier 1000 mètres. Les Néerlandaises nous ont dépassées, alors c’est quelque chose que nous devrons améliorer cet hiver. Mais somme toute, c’est vraiment encourageant, car ça fait peu de temps que nous ramons ensemble, a soutenu Gabrielle Smith.

C’est à la marque des 1300 mètres que les Néerlandaises se sont retrouvées côte à côte avec les Canadiennes qui ont ensuite dû puiser dans leurs réserves pour conserver leur troisième place face aux Américaines qui revenaient sur elles. L’équipage canadien a finalement pu résister par une demi-longueur de bateau.

Le huit féminin canadien a été médaillé de bronze aux Championnats du monde d’aviron. (Images : CBC Sports)

Nous avions confiance que nous pouvions tenir le coup jusqu’à la fin, a poursuivi la Québécoise d’adoption.

Le huit canadien féminin avait été médaillé d’or olympique à Tokyo l’année dernière, sauf que l’équipage n’est plus exactement le même, à commencer par Smith, qui ramait auparavant en deux de couple.

Le huit, c’est beaucoup plus rapide que le deux de couple et je suis très heureuse de faire partie du bateau, a déclaré l’athlète de 25 ans.

En finale du huit masculin, les Canadiens se sont classés 5es, à 6,30 secondes des gagnants, les Britanniques. Le Montréalais Terek Been faisait partie de l’équipage en compagnie de Luke Gadsdon, Joshua King, Curtis Ames, Ryan Clegg, William Crothers, Peter Lancashire, Jakub Buczek et Laura Court (barreuse).

Les représentants du pays avaient assuré leur place en grande finale mardi lorsqu’ils avaient remporté leur vague de la phase préliminaire.

Marilou Duvernay-Tardif était quant à elle en finale B du deux de couple féminin. La rameuse de Lac-Brome et sa coéquipière ontarienne Elisa Bolinger ont pris le 5e rang.

En juillet dernier, à la Coupe du monde de Lucerne, en Suisse, la Québécoise avait fait équipe avec Shannon Kennedy pour également finir en 5e place de la finale B. Kennedy était présente aux mondiaux de Racice où elle a conclu 4e de la finale C en skiff.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !