•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Alouettes s’approchent des éliminatoires

Le quart-arrière Trevor Harris lance un ballon en direction de son receveur Eugene Lewis.

Trevor Harris (no 7) et Eugene Lewis (no 87)

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Les Alouettes ont décroché une victoire capitale dans la course aux éliminatoires dans l’Est. En quête d’attaque, les Montréalais se sont tournés vers Eugene Lewis tard en deuxième demie, vendredi, le receveur marquant deux touchés pour guider les siens vers un triomphe de 23-16 sur les Tiger-Cats de Hamilton.

Comme s’est exprimé le collègue Jean St-Onge peu avant la rencontre, non sans avoir eu un petit frisson par cette température fraîche, le football ça se joue à l'automne. La saison du ballon ovale est bel et bien lancée dans la métropole québécoise après l'important choc de division tenu sous les lumières du stade Percival-Molson.

Le match mettant aux prises les Alouettes aux Tiger-Cats, le troisième entre les deux équipes en 2022, a conforté la place des Montréalais au 2e rang dans l’Est. Comme chacune des formations avaient jusque-là gagné un duel, les Moineaux ont remporté la mise avec cette seconde victoire, synonyme d’avantage en cas d’égalité au terme du calendrier.

De retour au jeu après une semaine de repos, leur dernière de l’année, les Alouettes ont entamé le tiers décisif de leur saison sur le sentier de la victoire, une quatrième acquise à leurs cinq derniers matchs. En piètre position avec un dossier de 2-6, ils ont grandement amélioré leur sort pour désormais présenter une fiche de 6-7, aux portes du seuil de respectabilité de ,500.

Wesley Sutton à la défense contre Wes Hills.

Match entre Hamilton et Montréal.

Photo : The Canadian Press / Peter McCabe

Les Tiger-Cats (4-10) affichent deux gains de retard sur les Alouettes et ont un affrontement de plus au compteur que leurs rivaux. Leur marge de manœuvre est quasiment inexistante, ils auront besoin d’un effondrement des Oiseaux pour les coiffer à l’arrivée.

D’ici la conclusion de la campagne, quatre autres matchs de division sont à l’horaire montréalais, soit deux aller-retour avec le Rouge et Noir (3-9) et les Argonauts (7-5). Les deux dernières confrontations des Alouettes les opposeront aux Torontois et pourraient ainsi couronner le champion dans l’Est.

Dans les prochaines semaines, j’espère dans une ou deux, on vise une course à deux équipes si c’est possible, mais on a encore du travail à faire. C’est une belle victoire, on est satisfaits, mais on n’est pas rendus, dit l’entraîneur-chef et directeur général, Danny Maciocia.

Meneurs offensifs des Alouettes

Par la passe

  • Trevor Harris : 26 en 35, 244 verges, 2 touchés

Par la course

  • Walter Fletcher : 8 courses et 45 verges
  • Jeshrun Antwi : 6 courses et 31 verges
  • Dominique Davis : 4 courses et 8 verges

Par les airs

  • Eugene Lewis : 7 attrapés, 52 verges et 2 touchés
  • Jake Wieneke : 2 attrapés et 51 verges
  • Kaion Julien-Grant : 5 attrapés et 46 verges
  • Reggie White fils : 3 attrapés et 38 verges
  • Tyson Philpot : 4 attrapés et 24 verges

Le meilleur pour la fin

Après un premier quart qui n'est pas passé à l’histoire, les Ti-Cats ont réussi le premier coup d’éclat de la rencontre lorsque Tim White, le joueur le plus ciblé cette saison, a capté la passe de Dane Evans pour un considérable gain de 38 verges. Deux jeux plus tard, Wes Hills a complété la besogne avec une course de quatre verges.

Les Alouettes ont répondu aux visiteurs avec un placement de David Côté. La séquence offensive allait rondement, Trevor Harris rejoignant entre autres Jake Wieneke sur 31 verges, mais les locaux ont dû se résoudre à envoyer leur botteur de précision sur le terrain à la suite d’une remise bousillée de Sean Jamieson vers Harris.

Peu avant la mi-temps, les Tiger-Cats ont ramené l’écart à sept points grâce à un placement de Seth Small qui a conclu une première demie disputée à vive allure et plutôt décousue de part et d’autre.

Les deux équipes se sont échangé des placements dans les premiers instants du troisième quart pour porter le pointage à 13-6 en faveur de Hamilton. La deuxième réussite de Côté sur 51 verges lui a d'ailleurs permis d’établir une marque personnelle.

Le rythme effréné du match a été freiné par une importante blessure qu’a subie Rodney Randle fils lorsqu’un coéquipier l’a violemment et accidentellement heurté à la tête. De longues minutes ont été nécessaires avant que le demi de coin, un ancien porte-couleurs des Alouettes, quitte le terrain sur une civière.

J’avais mal à l’estomac, je pense que tout le monde sur les lignes de côté n’était pas bien de voir ce qui s’est passé. Je n’ai pas de nouvelles, j’espère en avoir, mentionne Maciocia.

Les Alouettes ont repris leur série à l’attaque là où ils l’avaient laissé avant l’arrêt du jeu, faisant fi de la considérable pause qui aurait pu ralentir leur élan.

Eugene Lewis a couronné la poussée montréalaise avec une réception de cinq verges dans la zone payante. Côté a toutefois raté le converti d’un point, le ballon frappant de plein fouet un poteau, et les Oiseaux sont demeurés en retard 12-13 sur leurs adversaires.

Le botteur de précision s'est repris au début du quatrième engagement pour offrir les commandes 15-13 aux siens. La priorité de deux points a cependant été effacée par son homologue Small qui a redonné les devants 16-15 aux Tiger-Cats avec moins de cinq minutes à écouler au cadran.

Fer de lance de l'attaque des Alouettes, Lewis a complété son doublé avec tout près de deux minutes à jouer au match et les Tiger-Cats ne s’en sont pas remis. Son attrapé l’a fait franchir le symbolique plateau des 1000 verges cette saison.

Si le ballon est lancé dans le stade [...] et que Geno est dans le stade, il y a de bonnes chances qu’il va l’attraper, soutient Maciocia.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !