•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux médailles pour Brown aux finales de la Diamond League, Arop en argent

Le sprinteur regarde le tableau et sourit après sa course.

Aaron Brown

Photo : AFP / PAUL ELLIS

Radio-Canada

Le sprinteur canadien Aaron Brown a pris la 3e place au 100 m des finales de la Diamond League jeudi, à Zurich, avant de remporter l'argent au 200 m. Son compatriote Marco Arop est pour sa part monté sur la deuxième marche du podium au 800 m.

L'épreuve reine a offert une course relevée qui a couronné Trayvon Bromell pour la première fois en Diamond League.

L'Américain s'est emparé de la médaille d'or avec un temps de 9 s 94/100, devant le Jamaïcain Yohan Blake (10,05 s), à peine un petit centième de seconde plus rapide que Brown, auteur de son meilleur chrono de la saison.

Également sur la ligne de départ, le Canadien Andre De Grasse, sextuple médaillé olympique, a dû se contenter d'une décevante 8e place. Il avait récemment laissé entendre qu'il songeait à mettre un terme à sa saison en raison d'une blessure à un pied qui tarde à guérir.

Les deux compatriotes s'affrontaient de nouveau en finale du 200 m un peu plus d'une heure après le 100 m.

Installé dans le couloir no 2, Brown a bouclé sa journée de travail avec une deuxième médaille grâce à son meilleur chrono de l'année. Il a parcouru la distance en 20,02 s, derrière l'Américain Noah Lyles (19,52 s).

Le Dominicain Alexander Ogando a conclu au 3e échelon avec le même temps que Brown. Les deux athlètes ont été départagées avec la photo d'arrivée.

De Grasse (20,43 s) a fini en 6e position.

Arop en argent

Au 800 m, l'Albertain Marco Arop est passé bien près de gagner, mais une remontée spectaculaire du Kényan Emmanuel Korir dans les derniers mètres l'a privé de l'or.

Le coureur de 23 ans a toutefois mis la main sur la médaille d'argent, avec un temps 1:43,38, son meilleur depuis le début de la campagne.

Arop avait pris le 14e rang aux Jeux olympiques de Tokyo.

Le Britannique Jake Wightman a complété le podium. Sa poussée dans la dernière ligne droite l'a mené au bronze avec un chrono de 1:44,10.

Fraser-Pryce confirme sa saison exceptionnelle

Shelly-Ann Fraser-Pryce (10,65 s) a dominé le 100 m des finales. C'est le 11e chrono de l'histoire.

La Jamaïcaine de 35 ans, sacrée championne du monde de la ligne droite pour la cinquième fois en juillet à Eugene, a devancé sa compatriote Shericka Jackson (10,81 s) et l'Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou (10,91 s).

Elle embrasse son trophée.

La Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce

Photo : Getty Images / Alexander Hassenstein

La vice-championne olympique a achevé en Suisse une saison exceptionnelle avec un 7e temps sous les 10,70 s, du jamais vu.

J'ai déjà hâte d'être à la saison prochaine. J'ai connu une année incroyable. J'ai commencé avec un chrono dans les 10,6 s et je termine dans les 10,6 s. Je ne pouvais pas demander plus, a-t-elle lancé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !