•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Femmes et sports extrêmes : le goût du risque

Myriam Côté et Marie-Pier Houle posent en position de combat.

La comédienne et cascadeuse Myriam Côté et la boxeuse Marie-Pier Houle sont les invitées de Sportives, point final!

Photo : Radio-Canada / Arianne Bergeron

Radio-Canada

Les femmes qui poursuivent une carrière dans un métier ou un sport dits « extrêmes » demeurent des pionnières dans leurs milieux.

D’où vient ce goût intense pour le danger et l’adrénaline, lorsqu’on sait qu’un geste mal calculé peut avoir des conséquences dévastatrices? Le goût du risque se manifeste-t-il différemment sur le ring et sur un plateau de cinéma?

Dans ce premier épisode de la deuxième saison de Sportives, point final!, la boxeuse Marie-Pier Houle revient sur la mort de Jeannette Zacarias Zapata, son adversaire mexicaine décédée lors d’un combat en 2021. À la suite de ces instants bouleversants, l’athlète a mis sa carrière sur pause le temps de retrouver ses repères physiques et psychologiques. Dans un texte de Podium (Nouvelle fenêtre), elle raconte comment son amour pour la boxe lui a permis d'accepter les risques et de se relever pour poursuivre sa carrière.

La comédienne Myriam « Mimi » Côté s’est taillé une place dans le cercle restreint des cascadeurs de cinéma. Son parcours l’a menée sur les plateaux de grandes productions nationales et internationales. Au cinéma comme au sport, le risque zéro n’existe pas. C’est pourquoi la préparation est primordiale lorsque vient le temps de sauter du haut d’un immeuble ou de se transformer… en torche humaine.

Une voix pour le sport féminin

Geneviève Tardif et Roseline Filion sont de retour à la barre de Sportives, point final!, un magazine qui aborde le sport au féminin sans tabou. Des scandales aux sports extrêmes, en passant par les questions de genre et la santé mentale, les animatrices et leurs invitées attaquent de front des sujets délicats, mais nécessaires.

Les trois premiers épisodes de la saison sont en ligne sur Ohdio et Tou.tv (Nouvelle fenêtre).

Laurence Vincent Lapointe et Monic Néron posent pour la caméra.

Laurence Vincent Lapointe et Monic Néron sont les invitées de Sportives, point final!.

Photo : Radio-Canada / Arianne Bergeron

Les scandales : performer après un coup dur

Comment trouver la force de se relever après avoir été au cœur d’un scandale? Comment affronter, mais surtout, traverser une tempête qui remet en question nos choix et nos actions?

Laurence Vincent Lapointe est l'une des meilleures canoéistes au monde. Après des années à militer pour la présence de son sport sur la scène olympique, l'athlète voit son rêve sur le point de se réaliser aux Jeux de Tokyo en 2020. En 2019, un résultat positif à un test antidopage vient anéantir ses espoirs de médaille. Blanchie de toute accusation juste à temps pour les Jeux, elle remporte deux médailles, mais cet épisode laisse des traces indélébiles dans sa vie personnelle et sportive.

Monic Néron a co-réalisé le documentaire La parfaite victime sur le traitement réservé aux victimes de crimes sexuels. Dès sa sortie en 2021, le film polarise le public. Certains choix éditoriaux des réalisatrices sont vivement critiqués, mettant en doute leur démarche journalistique et leur crédibilité. La journaliste se confie sur le défi de garder la tête haute au cœur d'un tourbillon médiatique.

Jacqueline Gareau et Mitsou posent pour la caméra.

Jacqueline Gareau et Mitsou sont les invitées de Sportives, point final!.

Photo : Radio-Canada / Arianne Bergeron

Vieillir en forme et en santé

Vieillir comporte son lot de défis et prendre soin de soi et de sa santé peut devenir une préoccupation au quotidien. Pouvons-nous continuer de repousser nos limites tout en respectant le nouveau rythme que notre corps nous impose?

Jacqueline Gareau fait partie des premières marathoniennes au pays. Au cours de sa carrière, elle a remporté neuf marathons, dont la première édition du marathon de Montréal en 1979 et le marathon de Boston en 1980.

Mitsou fait partie du paysage culturel québécois depuis plus de 40 ans. L’ex-chanteuse et animatrice a longtemps combattu son corps sous la pression de la minceur. Aujourd’hui mère de deux filles, elle souhaite désormais être un modèle positif d’acceptation corporelle tout en entretenant une relation saine avec l’activité physique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...