•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Carey Price ratera le début du calendrier, voire l’ensemble de la saison

Il salue discrètement la foule.

Carey Price

Photo : Reuters / Eric Bolte

Radio-Canada

Le nom de Carey Price sera inscrit sur la liste des blessés à long terme. Aux dires du directeur général Kent Hughes, il est improbable que le gardien du Canadien de Montréal voie de l'action la saison prochaine.

Price avait évoqué au bilan de fin de saison qu'il était possible qu'il ait disputé le dernier match de sa carrière. Cette réalité semble de plus en plus plausible.

Le portier de 35 ans ratera assurément le début de la campagne 2022-2023. La rééducation de Price, qui est passé sous le bistouri l'été dernier, continue d'être problématique.

« Les nouvelles à propos du genou de Carey Price sont décourageantes. Je ne sais pas s'il existe un chemin vers la guérison pour lui cette saison. »

— Une citation de  Kent Hughes, directeur général du Canadien de Montréal

Hughes s'est adressé aux médias, jeudi, peu après que l'équipe eut confirmé l'échange envoyant Sean Monahan de Calgary à Montréal. Un choix conditionnel de premier tour en 2025 accompagne également Monahan contre des considérations futures.

Selon le DG du Tricolore, une réadaptation ne sera pas suffisante pour permettre au joueur étoile de jouer à nouveau. Il a également mentionné que son gardien avait subi un traitement par injection cet été, mais n'a pas obtenu les effets escomptés.

Je crois que si Carey revient au jeu, il aura besoin d'une opération, a-t-il ajouté.

Aux dires du directeur général Kent Hughes, il est improbable que Carey Price voit de l'action la saison prochaine.

Le CH prévoit entamer la campagne avec un tandem de gardiens composé de Jake Allen et de Samuel Montembault. Ce dernier a signé une prolongation de contrat de deux ans à la mi-juillet. Hughes a fait savoir que Cayden Primeau pourrait également être employé devant la cage en cours de saison.

« Je ne sais pas encore [quelles sont les chances que Price joue un autre match dans la LNH]. Nous aurons plus d'informations quand Carey fera ses tests médicaux lors du camp d'entraînement. »

— Une citation de  Kent Hughes, directeur général du Canadien de Montréal

Si Price devait annoncer sa retraite sportive, il terminerait sa carrière au sommet dans l'histoire du Canadien en ce qui concerne les matchs joués (712) et les victoires (361).

Le célèbre no 31 n'a disputé que cinq matchs pendant la dernière saison, tous dans la dernière ligne droite du calendrier, entre les 15 et 29 avril.

Il avait raté les 74 premières rencontres de la campagne en raison d'une intervention chirurgicale à un genou subie pendant la saison morte.

Il avait également intégré le programme d'aide aux joueurs de la Ligue nationale de hockey, le 7 octobre 2021, avant de renouer avec l'équipe en novembre. Sa rééducation a aussi été interrompue par la crise sanitaire.

À son retour sur la patinoire, Price a été embêté par une inflammation au genou, ce qui le limitait lorsqu'il tentait d'effectuer certains mouvements.

Grâce à ses efforts pour reprendre le collier, il a été choisi comme lauréat du trophée Bill-Masterton, remis au joueur ayant fait preuve du plus bel exemple de détermination, de persévérance et d'esprit sportif au hockey.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !