•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michael Woods, chef de file de son équipe à la Vuelta

Un cycliste roule sur une route bordée de tournesols.

Michael Woods

Photo : Getty Images / JASPER JACOBS

Radio-Canada

Les jeux sont faits pour le Tour d'Espagne du côté d'Israel-Premier Tech (IPT). La formation israélo-canadienne a annoncé lundi que Michael Woods agira comme chef de file du dernier grand tour de la saison qui commence vendredi... à Utrecht, aux Pays-Bas.

Le cycliste d’Ottawa participera à sa quatrième Vuelta, une course qui lui a souri par le passé puisqu’il y a remporté deux victoires d’étape : en 2018 à la 19e  (Nouvelle fenêtre)et, deux ans plus tard, lors de la 7e (Nouvelle fenêtre).

Sur les routes espagnoles, IPT vise d’ailleurs des succès d’étape et une place enviable au classement général.

Mike a fini dans le top 10 [du classement général] dans le passé et c’est encore le but cette année, a dit le directeur sportif Oscar Guerrero. La Vuelta est le grand tour qui lui convient le mieux en raison des ascensions et des profils des étapes. Je crois qu’il connaîtra un grand tour.

Nous comptons aussi sur Chris Froome, qui était au Tour de France, qui s’améliore de jour en jour et qui retrouve la forme. Alors, nous aurons une autre carte à jouer durant la course.

Contrairement au Tour de France où pour la première fois quatre Canadiens, dont trois Québécois, y ont pris part, Woods sera le seul représentant de l’unifolié sur les routes d’Espagne. Les autres se réservent pour les Grands Prix cyclistes de Québec et Montréal les 9 et 11 septembre.

L’Australien Patrick Bevin, l’Italien Alessandro de Marchi, le Sud-Africain Daryl Impey, le Norvégien Carl Fredrik Hagen et les Israéliens Itamar Einhorn et Omer Goldstein complètent l’effectif.

En juillet dernier, Woods a connu un abandon crève-cœur au Tour de France, au matin de l’arrivée sur les Champs-Élysées, la faute à la COVID-19 (Nouvelle fenêtre). Il occupait alors le 36e rang. Depuis, il n’a pas couru.

La Vuelta s’amorcera par un contre-la-montre de 23 km. La course retrouvera l’Espagne le 23 août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !