•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pablo Carreno Busta sacré champion de l’Omnium Banque Nationale

Un joueur de tennis lève son poing droit en l'air en affichant un large sourire.

Pablo Carreno Busta

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

La Presse canadienne

Pablo Carreno Busta a remporté l'Omnium Banque Nationale dimanche, à Montréal, en trois manches de 3-6, 6-3 et 6-3 contre Hubert Hurkacz.

La résilience et l'intensité de l'Espagnol lui ont permis de réaliser une importante première dans sa carrière dans un Masters 1000.

Carreno Busta est le premier joueur depuis Guillermo Canas en 2002, à Toronto, à gagner le tournoi au Canada sans être une tête de série.

Le 23e joueur mondial est également devenu le premier champion du tournoi canadien à être classé hors du top 20 depuis le Roumain Andrei Pavel (43e), en 2001, à Montréal.

Il s'agit de son septième titre à l'ATP dans une douce revanche contre le Polonais qui l'avait vaincu en finale à Moselle en 2021.

« Ce n'est pas mon premier titre, mais c'est assurément le plus important. C'est un titre du Masters 1000. C'est très plaisant de gagner ce genre de titres. Je n'ai probablement pas eu les meilleurs résultats cette année, mais je peux enfin dire que j'ai ce trophée. C'est un trophée très, très important. »

— Une citation de  Pablo Carreno Busta

Huitième favori à Montréal, Hurkacz montrait une fiche de 5-0 en finale sur le circuit de l'ATP. Ses 18 as ont cependant été insuffisants pour garder sa fiche immaculée. Il a totalisé 95 as pendant la semaine.

Pablo a très, très bien joué pendant tout le match. C'est vraiment difficile de jouer contre lui, a-t-il dit. Je n'ai peut-être pas servi aussi bien que je sais le faire. C'est une semaine positive malgré tout. Il y a eu beaucoup de progrès. J'ai beaucoup appris et je vais maintenant passer au tournoi de Cincinnati.

Les deux joueurs ont été relativement efficaces et expéditifs au service lors des cinq premiers jeux de la manche initiale, mais Carreno Busta a été le premier à se faire briser.

Au sixième jeu, l'Espagnol a éprouvé des difficultés au service et a permis à son adversaire de prendre les commandes 4-2 à la suite d'un revers hors cible. En avance 5-3, Hurkacz a réussi un autre as pour remporter la manche à sa première tentative.

Le vent a tourné au début du deuxième engagement. Hurkacz a connu de rares ratés au service. En retard 0-1, il a donné trois points consécutifs à son rival et a offert le bris en envoyant son coup dans le filet.

Je ne sais pas s'il était fatigué, mais c'est vrai qu'après ce bris, j'avais plus de confiance. Je me suis dit que je pouvais remporter ce match, a ajouté l'Espagnol. J'ai recommencé à être positif et j'ai continué sur ma lancée.

Il a dû travailler un peu pour se donner une priorité de 3-0. Il a ensuite poursuivi sur sa lancée en réussissant un très bon service sortant pour forcer la tenue d'une manche ultime.

Pablo Carreno Busta frappe une balle.

Match entre Hubert Hurkacz et Pablo Carreño Busta.

Photo : The Canadian Press / Paul Chiasson

Comme il l'avait fait à quelques reprises pendant la semaine, Hurkacz est rentré au vestiaire entre le deuxième et le troisième acte, mais il n'a pas obtenu l'effet escompté à son retour sur le terrain.

Au troisième jeu, il a ouvert la porte à Carreno Busta, qui l'a brisé lorsque son amorti audacieux a touché le haut du filet sans toutefois tomber de l'autre côté.

Transporté par la foule montréalaise, l'Espagnol a gagné l'un des points les plus spectaculaires du tournoi au cours du sixième jeu.

Dos au terrain, il a d'abord ramené une balle en jeu de façon désespérée, puis a retourné un smash de Hurkacz dans les limites du terrain. Il a réussi deux volées au filet pour semer l'hystérie sur le court central du stade IGA.

Je tentais simplement de ramener la balle à l'intérieur du terrain, a indiqué le vainqueur. J'ai couru le plus que je pouvais et je tentais d'être rapide. J'ai ensuite un peu joué de chance parce que la balle a atterri près de la ligne. Il ne pouvait pas exécuter un coup facile.

Carreno Busta a pu célébrer sa victoire après avoir brisé Hurkacz une dernière fois au neuvième jeu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !