•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tiffany Foster signe la meilleure performance canadienne aux mondiaux

Une cavalière est en selle sur son cheval qui saute un obstacle.

Tiffany Foster et Figor

Photo : Arnd Bronkhorst Photography

Radio-Canada

Seule Canadienne qualifiée pour le dernier jour de l’épreuve individuelle de saut d'obstacles aux Championnats du monde de sports équestres, Tiffany Foster a conclu au 12e rang dimanche, à Herning, au Danemark.

En selle sur Figor, un hongre de 12 ans, la Britanno-Colombienne a amassé 17,95 fautes après les trois jours de compétitions. Seuls les 25 premiers sur les 103 cavaliers inscrits obtenaient leur laissez-passer pour la finale.

Foster avait amorcé avec un sans-faute jeudi, bon pour le 5e échelon. Le lendemain, deux obstacles renversés pour un total de huit fautes l’ont fait reculer en 18e place.

Dimanche, la cavalière de 38 ans a amorcé le premier parcours de la finale avec un autre sans-faute, ce qui l’a fait grimper de 9 places et lui a ainsi permis de prendre part au second parcours, réservé aux 12 meilleurs.

Dans ce dernier tour de piste, deux autres barres ont chuté aux obstacles 5 (combinaison triple) et 7 (vertical) et une faute s’est ajoutée pour avoir excédé le temps alloué, ce qui lui a fait perdre trois rangs.

Je suis contente de lui, a dit Foster, actuellement la cavalière la mieux classée au monde, 36e. Nous n’avions jamais été dans ce genre de situation auparavant. Je suis arrivée trop près [du premier élément] de la triple combinaison, je crois qu’il commençait à tirer un peu et je pensais au temps. Les obstacles étaient gros et je dois apprendre à lui donner plus d’espace au fil du parcours. Cela a été une très bonne expérience et je suis fière de lui.

Doublé mondial du Suédois Von Eckermann

Le Suédois Henrik von Eckermann a fait coup double en gagnant le titre individuel après celui par équipe vendredi.

Avec son hongre King Edward, le numéro un mondial depuis le début du mois, a de nouveau réalisé un sans-faute comme vendredi.

Champion olympique par équipe à Tokyo, Henrik von Eckermann a décroché son premier titre mondial individuel. Au bénéfice du petit point de pénalité du Belge Jérôme Guéry qui a pris l'argent avec sa monture Quel Homme de Hus. Le Néerlandais Maikel Van der Vleuten, associé à Beauville, a complété le podium.

À l’épreuve par équipe, le Canada a terminé en 10e place sur 22 nations. Outre Foster, l’équipe, toute féminine, était composée d’Amy Millar, Beth Underhill et Erynn Ballard et dirigée par Éric Lamaze qui a mis un terme à sa carrière de cavalier en raison d'une maladie.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !